ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Comment ça votre Marque Employeur n’a pas d’EVP?!

artice_evp_-_severine_loureiro_-_illustration.jpeg

 

C’est un peu la fête à la novlangue dans les RH en ce moment, je l’admets... MAIS il y a certains nouveaux mots ou expressions qui ne sont pas uniquement un repackaging ou une traduction de mots existants (mais si vous voyez ce que je veux dire : soft-skills pour compétences comportementales, escape game pour assessment center, talent management pour gestion de carrières, et j’en passe). Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain, en l’occurrence ici ne jetons pas l’EVP avec la novlangue.

L’Employee Value Proposition, ou pour plaire aux défenseurs de la langue française : la proposition de valeur pour les collaborateurs, est selon moi la matérialisation du changement de paradigme qui est  au cœur de l’Expérience Collaborateur. L’évolution du rôle du salarié qui n’est plus uniquement un centre de coût/profit mais un client interne à qui il faut créer de la valeur pour l’attirer, le mobiliser, le fidéliser, le développer, veiller à son bien-être.

L’EVP est donc la formalisation de ce qui, dans l’organisation, participe à créer de la valeur pour les collaborateurs. C’est un nouvel angle pour considérer l’entreprise, qui n’est pas celui du business ici, mais celui du collaborateur. L’EVP consiste donc à formaliser ce que l’entreprise apporte aux salariés en terme d’expérience interne, d’ambiance de travail, d’épanouissement, etc.

Il y a plusieurs confusions quand on parle d’EVP, laissez-moi les éclairer : 

L’EVP ce n’est pas l’identité employeur !

C’est la confusion la plus répandue, et la plus à côté de la plaque selon moi. Si l’on considère que l’EVP est uniquement l’identité de l’entreprise en tant qu’employeur, alors on loupe complètement la notion fondamentale de «  création de valeur » qui est pourtant explicitement formulée : Employee VALUE Proposition. 

L’identité employeur c’est factuel : les valeurs, les modes de collaboration, les dispositifs RH et managériaux en place,…

Mais l’EVP ce n’est pas que ça, elle est composée d’éléments d’identité si et seulement si ceux-ci apportent significativement une valeur aux collaborateurs.

Il y aussi une différence dans la forme : l’EVP n’est pas un constat factuel de dispositifs en place. Je la compare souvent à une « fiche produit » ou le produit serait l’entreprise. Il s’agit de mettre en avant et de donner du sens aux dispositifs en place afin de démontrer leur apport de valeur, et de permettre à l’entreprise de se distinguer.

L’EVP ce n’est pas la Marque Employeur !

La marque employeur c’est le résultat de l’EVP, et des perceptions qu’ont l’interne et l’externe à propos de l’entreprise en tant qu’employeur.

Le message employeur doit donc s’appuyer sur l’EVP, en la déclinant en communications. On pourra alors, en fonction des cibles définies et en fonction des canaux de diffusion ad hoc, mettre le focus sur tels ou tels points de l’EVP. 

L’EVP ce n’est donc pas la marque employeur, mais l’EVP est au cœur de la marque employeur.

L’EVP c’est votre promesse RH !

En formalisant tout ce qui fait de l’entreprise un employeur unique et attractif, l’EVP est la promesse que vous faites aux candidats. Cette promesse est constituée, entre autres, des dispositifs mis en place pour garantir aux collaborateurs un environnement de travail qui leur permette de donner leur maximum et de s’épanouir.

En la matière, les promesses n’engagent pas que ceux qui les écoutent, le taux de turnover et/ou les enquêtes de climat interne et/ou les avis sur les sites de notation (coucou Glassdoor), sont là pour le rappeler à l’entreprise qui aurait oublié que sa marque employeur dépend aussi des perceptions qu’en a l’interne.

Conclusion

L’EVP c’est le pont entre la Marque Employeur et l’Expérience Collaborateur, une promesse alignée avec la réalité de l’interne qui sert de base aux communications employeur. En dé-corrélant les dispositifs de marque employeur de la réalité de l’expérience vécue en interne, qui sont formalisés dans l’EVP, ont obtient ce chiffre* fou publié il y a plusieurs mois : " 14%* des salariés français perçoivent un parfait alignement entre le message véhiculé par leur entreprise et ce qu'ils vivent au quotidien”. Voilà.


*Source : Etude de Weber Shandwick (novembre  2017)
https://drive.google.com/file/d/1QUHgQF3gR2-lfzgjxJrWALcCcrjegHdj/view

Crédit : photo by Alex Harvey on Unsplash

Auteur

severine_loureiro.jpg

Experte de l'Expérience Collaborateur et de la...

severine_loureiro.jpg

Séverine Loureiro

Experte de l'Expérience Collaborateur et de la transformation RH ✦ RH feat. Marketing : Son...

Du même auteur