ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Recrutement : vive la personnalité !

recrutement_vs_personnalite.jpg

Recrutement : 3 situations où la personnalité permet de faire la différence

Pour les entreprises, le plus difficile, lors d’un recrutement, est de distinguer le vrai du faux. Comment savoir si le candidat a « enjolivé » son CV ou s’il est réellement motivé par le poste à pourvoir ? C’est d’ailleurs ce qu’il ressort d’une étude menée par le bureau de recrutement spécialisé, Robert Half. 47% des DG, ou managers en charge de recrutement, ont indiqué avoir déjà identifié des CV mensongers parmi les différentes candidatures envoyées. Il est donc nécessaire, pour le recruteur, de poser les bonnes questions. Aller plus loin dans les entretiens et ne pas se fixer sur le CV uniquement ou sur les expériences passées. Pour trouver la perle rare, le vrai élément différenciant reste la personnalité. Voici trois situations typiques de recrutement où le savoir-être va permettre de faire le bon choix.


« J’aime le travail en équipe »

Lors d’un entretien, le CV doit être mis de côté. Si les compétences techniques sont nécessaires pour faire le tri parmi les candidatures, le savoir-être, lui, devient primordial pour sélectionner le bon candidat. Et cela ne se retrouve pas dans un document papier. Pour preuve, 39 % des DG interrogés ont observé une exagération sur la partie « compétences techniques ». Il faut donc échanger, discuter, pour en savoir plus sur la personnalité du futur salarié. Si un recrutement se base souvent sur un savoir-faire, un licenciement vient, quant à lui, suite à un problème de comportement. Il faut donc se poser les bonnes questions et savoir comment l’individu, en face de vous, évolue lorsqu’il est en situation de stress, ce qui le met en zone de confort, mais aussi comment il interagit avec le reste de l’équipe. Il est très rare de voir un candidat affirmer ne pas vouloir travailler en équipe par exemple. Il est même difficile de vérifier cela lors de l’entretien. En revanche, en le questionnant, il est possible de voir ses réactions, ses réponses et de les comparer aux connaissances que vous avez du savoir-être de vos équipes. Cela permet d’estimer une compatibilité, ou non, avec le reste de vos collaborateurs et ainsi voir si la personnalité du candidat s’intègre avec celle des autres membres de l’équipe. Vous ne recrutez pas seulement un intitulé de poste, mais aussi une personnalité, et surtout vous devez l’intégrer. Par exemple, vous pouvez trouver le candidat idéal, sortie d’une grande école, performant, très bon dans son domaine, avec un profil « fonceur ».  Si votre équipe est composée de personnes qui fonctionnent beaucoup à travers de la réflexion, le candidat ne sera pas à l’aise dans cette façon de travailler, et inversement.

« Je suis extrêmement motivé par ce poste »

Le CV, les fameuses questions sur les 3 qualités et défauts, mais aussi la lettre de motivation, ces méthodes semblent ancrées dans les processus de recrutement. Et la question de la motivation doit être bien identifiée. L’important n’est pas de savoir si le candidat est motivé par le job. Forcément, il serait malvenu de dire le contraire, mais plutôt de connaître les facteurs de motivations du candidat. Chacun est unique, avec des attentes et des besoins propres. Qu’est-ce qui le motive réellement ? Pour cela, il faut, encore et toujours, comprendre comment fonctionne l’individu dans son environnement de travail. Il faut identifier ce qui l’intéresse, comment il aime travailler au quotidien. La question à lui poser est toute simple : qu’est-ce qui vous pousse à vous lever le matin ? Le faire parler à ce sujet, insister, pour vérifier si ces facteurs de motivation correspondent aux attentes du poste. Si vous cherchez un profil de commercial, par exemple, qui travaillera principalement par téléphone, vous ne pourrez pas choisir un candidat qui souhaite être dans l’action, sur le terrain. Puis, il faut aussi étudier si ce qui le motive au quotidien est en accord avec le fonctionnement de l’équipe.

« J’en suis capable »

Il est aussi nécessaire de connaître, non pas les forces et les faiblesses de l’individu, mais plutôt ses aptitudes personnelles. Lors de l’entretien, le candidat peut avoir tendance à se survendre, à aller dans le sens du recruteur, tout simplement pour mettre toutes les chances de son côté pour avoir le poste. Et ce n’est pas la bonne marche à suivre car souvent l’écart est grand entre ce que le candidat dit et ce qu’il fera réellement dans ses missions au quotidien. Il faut savoir s’il sera en capacité de réussir ce que vous attendez de lui, s’il est conscient de ses possibilités. Savoir dire non ou reconnaître de ne pas être capable de certaines choses n’est en aucun cas dévalorisant pour le candidat. Il faut identifier comment ce dernier perçoit son environnement de travail et s’il s’y projette. Il peut comprendre comment fonctionne l’entreprise sans réellement savoir s’il sera capable d’y évoluer.

Comment déceler ?

Les expertises sont nombreuses mais pour trouver la personnalité qui vous correspond. Pour parvenir à vos fins, il faut comparer et plusieurs moyens peuvent être utilisés pour évaluer la personnalité d’un candidat. Outils d’évaluation, mises en situation, serious game, mais c’est la communication qui est au cœur du processus. Et l’entretien reste le moyen le plus efficace pour chercher à savoir qui est réellement la personne n face de vous.  Au final, poser sur les bonnes questions, plus précisément en se basant sur la personnalité du candidat, donne la possibilité à l’entreprise de trouver la personne en accord avec ses valeurs. Un CV, ou des phrases percutantes, peuvent paraître prometteuses, mais l’essentiel est de connaître réellement les envies, les attentes et les besoins du futur employé. Pour éviter de perdre du temps, de l’argent, et ainsi éviter l’erreur de casting.


Envie d’en savoir plus sur l’importance du savoir-être et des soft skills dans un processus d’embauche ? Ne manquez pas le Webinar « Personnalité & Recrutement » le 27 mars prochain : https://www.ttisuccessinsights.fr/webinar/

N'hésitez pas, également, à répondre à notre sondage sur le recrutement : https://fr.surveymonkey.com/r/evolution-recrutement

Auteur

patrice_leconte.jpg

Président Fondateur de TTI Success Insights France

Lors d’une mission en ressources humaines au sein d’une entreprise en difficulté,...

patrice_leconte.jpg

Patrick Leconte

Président Fondateur de TTI Success Insights France Lors d’une mission en ressources humaines au...

Du même auteur

visuel_management_et_condition_de_travail_shutterstock_19.jpg

Êtes-vous un bon manager ?

visuel_management_et_condition_de_travail_shutterstock_19.jpg

Êtes-vous un bon manager ?

  Les vacances approchent, il est temps pour les managers de souffler. Mais également de penser à l...

Par Patrick Leconte, le 13/07/2018