ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Package de rémunération

visuel_engagement_et_reconnaissance_7_shutterstock.jpg

Les avantages du package de rémunération pour l’entreprise

Le package de rémunération, qui comprend le salaire mais aussi les autres rémunérations directes et indirectes et les divers avantages sociaux proposés aux salariés, est un élément essentiel de l’attractivité des entreprises en termes de RH. Et source potentielle d’avantages pour elles, car ledit package peut être de surcroît un vecteur de fidélisation et d’engagement des collaborateurs.

La rémunération pour attirer et fidéliser

Le phénomène est régulièrement confirmé : le salaire reste numéro un sur la liste des critères qui rendent les entreprises attractives. La récente enquête Towers Watson sur le sujet (1) l’a mis en évidence : pour 35 % des salariés en France, le salaire est le premier facteur d’attractivité. Et c’est aussi un élément clé de la fidélisation : « 54% des collaborateurs déclarent que le salaire est leur premier critère pour rester ou quitter une entreprise », apprend-on encore dans cette enquête.  Airbus, élu deuxième meilleur employeur de France en 2014 (2), met en avant les avantages de sa politique de rémunération, qui rend l’entreprise particulièrement attractive aux yeux des candidats : « nous sommes très bien positionnés par rapport à nos concurrents », assure Thierry Baril, DRH. Il ajoute qu’en 2014, la politique d’augmentation salariale qui se situait à 3,4%, était « au-dessus de tout ce qui se fait dans le secteur ».

Le niveau de rémunération proposé est également un facteur qui différencie CapiFrance, réseau immobilier d’agents mandataires, des acteurs traditionnels de son marché. Ce réseau immobilier fonctionne en effet sans agences physiques, les agents indépendants qui travaillent depuis leur domicile assurant la promotion des biens via internet. L’économie ainsi faite permet à CapiFrance d’assurer à ses agents une rétrocession très au-dessus des pratiques habituelles : de 70 à 98% de la commission, contre 30 à 40% dans les réseaux classiques. « Nous doublons quasiment la rémunération des agents mandataires par rapport aux pratiques des réseaux classiques », résume Jacques Daboudet, PDG de CapiFrance. Et l’avantage pour l’entreprise est tangible : « il va de soi que attirons et fidélisons un certain nombre de talents », ajoute Jacques Daboudet.

Le package de rémunération intègre également les parts variables, ainsi que l’ensemble des dispositifs liés à l’intéressement et à la participation. Là encore, il s’agit d’un vrai levier d’attractivité pour l’entreprise. C’est une autre dimension que met en évidence Thierry Baril pour expliquer qu’Airbus ait reçu le Randstad Award de l’entreprise la plus attractive auprès du grand public en 2014. Et ces dispositifs auront aussi des impacts sur l’engagement et la motivation : « à condition d'opter dans l'accord pour la bonne formule de calcul, le bénéfice pour le collaborateur peut être substantiel, et rejaillir sur sa motivation. Son engagement est à la fois stimulé et récompensé », analyse Cyril Brégou, du cabinet stratégique RH People Base CBM.

Des avantages sociaux au service du bien-être… et de l’engagement des salariés

Mais les avantages sociaux qui appartiennent au package de rémunération sans constituer un versement d’argent direct – offre de services tels que complémentaire santé, crèche, ou formation…- jouent aussi un rôle important dans la politique d’attractivité et de fidélisation de l’entreprise.  Et ils contribuent surtout à renforcer le confort et le bien-être au travail des salariés, source essentielle de motivation et d’engagement.

Pour Viadeo, qui a décidé d’investir dans la formation au-delà des 0,9% de masse salariale obligatoires, « l’accès à la formation permet au salarié d’envisager des perspectives d’évolution au sein de l’entreprise et de s’affirmer », explique Marie-Anne Reeb, DRH adjointe. Et elle précise : « il s’agit pour nous de fidéliser ainsi nos talents ». Chez CapiFrance, la formation des agents est également au cœur du modèle : ceux-ci disposent d’une formation initiale à leur entrée dans le réseau, puis d’une offre de formation continue de 25 modules pour 350 heures, l’une des plus complètes du secteur. C’est le fondement d’une relation gagnant-gagnant : les agents développent leur expertise, et leur employabilité. Le réseau CapiFrance assure de son côté une qualité de service auprès des clients, autant que la satisfaction… et donc la motivation et la fidélité de ses agents. D’ailleurs le réseau jouit d’une excellente image auprès d’eux - et d’un faible taux de rotation : l’audit de l’Indicateur de la franchise lui a renouvelé son label Réseau d’Or, après enquête sur le niveau de satisfaction des agents.   

D’autres avantages sont également très valorisés par les salariés, et notamment l’ensemble des services que peut leur apporter l’entreprise dans leur organisation quotidienne. Les crèches d’entreprise par exemple sont particulièrement prisées. La DRH de L’Oréal, Emmanuelle Lièvremont, atteste qu’il s’agit bien là d’un service considéré comme « avantage social ». Avec ses 150 berceaux dans 11 crèches inter-entreprises, L’Oréal affiche une politique particulièrement volontariste en la matière. L’inauguration du nouveau siège à l’automne dernier renforce cette tendance servicielle : salle de sport, pressing ou encore conciergerie sont désormais intégrés au bâtiment. Pour Jean-Paul Agon, le PDG de L’Oréal, ces « excellentes conditions de travail » ont bien un but de fidélisation.

Vers une meilleure visibilité du package de rémunération ?

Et puisque le package de rémunération est au cœur de la marque employeur et de l’attractivité RH, mais n’est pas forcément toujours très lisible, certaines entreprises ont décidé d’en faire un outil de communication et de transparence auprès des collaborateurs. C’est l’objectif du BSI, Bilan Social Individuel, document annuel non obligatoire qui récapitule tous les éléments qui composent la rémunération et les avantages sociaux. Comme le souligne Annie Quatannens, d’AG2R La Mondiale : « la transparence des politiques salariale et sociale est largement perfectible. La valorisation de ces dispositifs est pourtant un bel outil de fidélisation ». Le package de rémunération a tout à gagner à être bien étudié, sur le fond, comme sur la forme !


(1) http://www.towerswatson.com/fr-FR/Insights/Newsletters/Europe/Blog-Tower...

(2) http://objectifnews.latribune.fr/en-bref/2015-02-02/airbus-2e-meilleur-e...  

 

Auteur

claire_delisle.jpg

claire_delisle.jpg

Claire Delisle

*/ Consultante indépendante, formatrice et coach en développement personnel et professionnel.  ...

Du même auteur

visuel_implementation.jpg

Vive l'implémentation !

visuel_implementation.jpg

Vive l'implémentation !

  Grâce à la culture de l’implémentation, entreprenez votre carrière ! Nous sommes les pilotes de...

Par Claire Delisle, le 23/11/2016