ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

DRH ! Une interview d’Anaïs

visuel_theme_organisation_et_comunication_anais_12_net.jpg

NDLR : Certainement avez-vous vu le clip d’Anaïs intitulé : « DRH ». Outre sa pertinence, il a le mérite de faire poser beaucoup de question. Vincent Berthelot a pu obtenir une interview de la chanteuse, qui nous a aimablement autorisé à la reproduire ici.

Le clip d’Anaïs :  https://www.youtube.com/watch?v=aTUK1mz7lPM

Vincent Berthelot : Votre dernier clip sur les RH fait beaucoup parler. Qu'est ce qui vous a poussé à faire cette chanson ? Des témoignages d'amies, lectures, films ou expérience personnelle ?

Anaïs : J'ai toujours fait des chansons, légères, des sketchs, mais aussi des chansons qui titillent, qui agacent, qui énervent ou peuvent faire réfléchir, ou tout simplement dédramatiser, et faire du bien aux gens;  sur mon premier album, il y avait une chanson sur l'accouchement et l'hypocrisie de "la plus belle chose au monde" parfois, dans "elle sort qu'avec des blacks", je zoukais gentiment avec les clichés, dans "entre deux verres" je parlais de l'alcoolisme mondain et d'une certaine jeunesse sans aucune conscience.... Toutes ces chansons, comme d.r.h. sont le résultat d'une observation, de mes amis, de connaissances, ou de moi même, et d'un phénomène de société .

Avec d.r.h et d'autres chansons de mon nouvel album, j'ai réussi à franchir un cap en ayant un déclic en écoutant des chansons de Phil Ochs, un chanteur/journaliste des années 60 qui était extrêmement drôle tout en réussissant à parler de problêmes très sérieux... cela me fait plaisir de constater que cette chanson atteint son but, ne pas laisser indifférent...

V.B. : La sphère RH a très mal réagi à votre clip dénonçant une caricature d'une personne ne connaissant rien à la fonction RH, vous y attendiez-vous et avez-vous eu des retours, des soutiens, témoignages de remerciements en dehors du succès de la chanson ?

Anaïs : Oui je m'y attendais bien sûr, je pense que la chanson est réussie car certains drh's ou anciens drh's m'ont également écrit pour me dire qu'ils étaient parfaitement d'accord avec mon point de vue, et dans le clip, les gens qui s'expriment sur leurs ardoises sont de vrais employés à la Défense...

V.B. : Pour vous la fonction RH est condamnée à faire le "sale boulot" ou cela dépend-il avant tout des personnes qui sont à ces postes ?

Anaïs : Je joue avec les clichés, il est évident que le rêve d'un drh est certainement plus d'être dans une entreprise à visage humain, et qui s'occuperait d'environnement, etc.. c'est malheureusement rarement le cas, et le problème n'est pas le drh, mais le fonctionnement de l'entreprise aujourd'hui dans lequel il a un rôle charnière très emblématique malheureusement.... rien que le mot "ressources humaines" est barbare, on dirait un mot inventé par des chercheurs en didactique... ceux qui appellent "un ballon" : "l’élément bondissant".... ;-) ....c'est très déshumanisé comme langage. Nous avons le même problème dans le monde de la musique. Un artiste est un "produit" pour une maison de disque, il est même devenu récemment un virus avec ces nouvelles appellation de "faire du buzz viral" sur quelqu'un..... ;-)

V.B. : On ne peut nier qu’avec le lean management, la productivité pour répondre à la crise, on contraint les RH à accompagner des réorganisations souvent synonymes de disparition de postes ; mais sont-ils les coupables de cette situation et au contraire ne sont-ils pas aussi des amortisseurs sociaux ?

Anaïs : Le drh, comme je l'ai dit, me permet de parler du vrai problème, une chanson pour faire mouche doit être faussement simpliste... Mais bien sûr, nous sommes tous coupables d'avoir laissé la mondialisation refaçonner jour après jour le monde qui nous entoure... et tout le monde applique aujourd'hui des directives absurdes, il faut être horrifié quand dans la grande distribution, de grandes enseignes veulent mettre les caissières debout "pour faire plus dynamique", l'hyper mobilité des cadres qui conduit au suicide, favoriser la concurrence entre les employés pour qu'ils se tirent dans les pattes sous pression.... 

V.B. : La chanson veut certainement ses paroles à charge si non voyez-vous une raison d'espérer de cette fonction à l'heure ou les entreprises redécouvrent l'importance de l'engagement des salariés, du collectif de travail ?

Anaïs : Je ne suis pas aussi optimiste que vous sur le changement réel du fonctionnement de l'entreprise aujourd'hui sans une vraie révolution, et une vraie remise en question du libéralisme à tout prix

V.B. : Pour finir quelle autre fonction aurait pu faire une bonne chanson de ce type ?

Anaïs : Je crois qu'il y a déjà eu "merci patron" des Charlots ;-)

Auteur

Vincent Berthelot

De formation RH et communication interculturelle Vincent Berthelot a développé le premier intranet RH dans un grand groupe de...

visuel_expert_vincent-berthelot-new.jpg

Vincent Berthelot

De formation RH et communication interculturelle Vincent Berthelot a développé le premier intranet...

Du même auteur