ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Voyage dans le turfu

visuel_management_arme.jpg

 

Voyage dans le TURFU de "l'après" Entreprise libérée... le bonheur est-il au RV?

En cette rentrée 2017 Je vous propose une rétrospective futuriste ! On prendra comme point de départ l’an 2050, dans 33 ans. On se téléporte dans le TURFU, on transplane façon Harry Potter, ça vous dit ?

Accrochez-vous mes bichons !

Je suis Michèle, j’ai 92 ans et je suis l’heureuse grand-mère de LEANDRE 35 ans. Oui les prénoms des comédies de Molière sont devenues ultra à la mode, d’un coup dans les années 2030 avec le succès de cette nouvelle émission de télé MASTERTHEATRE c’est dingue, bref il me demande :

« MAMICHE c’est vrai ce que me dit Maman que tu as connu le monde de l’Entreprise avant qu’elle soit libérée? … Alors tu peux me raconter comment c’était AVANT LA LIBERATION DES ENTREPRISES?

Moi ravie, tu parles, que je l’intéresse, pour une fois que c’est pas pour lui recoudre sa chemise …

« Ouais c’était pas facile », dis-je d’un air blasé « on était enfermés dans un système hiérarchique, misogyne, archaïque en quelque sorte. D’abord régnait le gouvernement du secret : le pouvoir appartenait à ceux qui savaient …

Exemple de dialogue d’ " époque "

 « oui y’a une réorg qui se prépare je ne peux pas t’en dire plus maintenant mais …. Je peux juste te dire que tu n’as rien à craindre… mais bon si tu as des opportunités ailleurs saisis les !» hummmm

Le Salaire n‘était pas fixé par les gens eux-mêmes bah non impensable à l’époque !…. Tu n’avais pas ton mot à dire. De temps en temps tu te plaignais un peu, de la vie chère, de tes traites, de l’inégalité de salaire avec tes collègues masculins, et oui là tu pouvais être gratifiée de 2% d’augmentation, enfin dans les grandes années, quand il y avait encore de la croissance ! Sinon tu obtenais une prime pour fermer ta bouche. Maintenant il y a des grilles pour s’auto rémunérer, c’est vachement bien. Quand t’es mauvais tu te payes une misère, et tu ne te plains pas ! Enfin ….quand tu as conscience que tu es mauvais, ça c’est toujours le même problème hein ! de mon temps aussi… et c’est souvent les mauvais qui décidaient du montant du salaire des autres alors tu vois !

Mettre l’humain au centre des préoccupations ? Ah ça c’est venu dans les années 2020. La fée Bienveillance est apparue dans les années 2015 oui. Et petit à petit le Bien-être au Travail a remplacé le CODE DU TRAVAIL. (ce dernier ayant subi une cure d’amaigrissement drastique fin 2017 ça s’est terminé par un « chacun pour sa pomme »)

Avant ? Bah t’étais un pion, un bâton dans la masse salariale, un FTE ça s’appelait, ou compétence à 2 pattes.

Les Réunions? On en faisait peu, en fait on prenait les décisions les plus importantessoit à la machine à café, soit au resto avec les collègues (oui souvent!) ou pendant les pots : pour un oui pour un non on organisait des pots, on trinquait et on s'amusait beaucoup. C'est sûr que sur Skype on picole moins aujourd'hui!

Le culte de l’échec ? ah oui ça c’est récent, je peux te le dire ! 2035 ! Avant quand tu te plantais on ne te félicitait pas non. On te virait ! Maintenant tu génères des pertes colossales à ta boîte, tout le monde te félicite ! Ah mais alors qu’est-ce que t’apprends du coup, c’est cool ! t’arrête pas d’en tirer des leçons, un vrai cursus d’apprentissage en fait.

Un jour, après une conférence inspirante sur l’INNOVATION PARTICIPATIVE (oui je sais ça te paraît ringard mais je peux te dire que pour nous c’était décoiffant on était en pleine mode de la TRANSFORMATION DIGITALE, on balayait large pour avoir des idées pour faire passer un truc finalement ultra simple : toute tâche répétitive peut être effectuée par un robot. Du coup des tâches où l'on utilise le cerveau il n’en restait plus beaucoup ! et c’est là qu’on a inventé L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE alors là ça a été la fin des haricots parce que les robots sont bien moins faillibles que nous : pas de pause pipi, pas de clopes, pas de « j’ai mal à la tête » ou autre « le hachis Parmentier de la cantine qui passe pas » alors là ça a chauffé dur pour les jobs, y’a eu de la casse. En même temps y’a eu plein de nouveaux jobs, des trucs qui ont fleuri de manière ad hoc selon les besoins nouveaux qui émergeaient. En fait il fallait s’imaginer, oser, sinon on était écrabouillé comme une vieille punaise. Y'a un truc que l'IA ne parvient toujours pas à maîtriser aujourd'hui...ce sont les EMOTIONS et les SOFT SKILLS. Pourtant c'est pas faute d'essayer !

Forcément j’ai compris que je devais démontrer que j’avais des idées innovantes pour changer ma boîte sinon je sautais moi aussi. Alors je suis allée voir le CEO (oui le patron – Oui il y a avait encore des patrons en vrai, oui des rencontres IRL mais c’était déjà un peu la fin… bah si en 2015 2020 il y en avait encore un peu, c’est après vers 2022 qu’on a du tout réinventer.) Donc je fonce dans son bureau et je lui tout de go : Je suis la DIGITAL TRANSFORMEUSE qu’il faut à la boîte, j’ai une idée d’appli géniale (oui on parlait encore comme ça à l’époque, « DE OUF » n’était encore utilisé que par les jeunes) Une appli défouloir au bureau, j’ai appelé ça le DEFOOLAB.

Alors le big boss de l’époque me dit : Si tu crois dans cette idée, si elle a du sens, FAIS LE. Ose ! Tu as le feu vert, je te fais CONFIANCE mais je te préviens, tu t’occupes de tout. (C’est là qu’on voit qu’il faut de l’humour pour libérer une entreprise ! ha ha ha) Une forme de responsabilisation : chacun de nous devient le patron, le maillon qui fait le succès de la boîte ; on crée nous-mêmes la vision (on appelle ça HOLACRATIE) on n’avait pas l’habitude tu parles ! Avant on abusait des comités stratégiques, des présentations holistiques à n’en plus finir….Ah non non on ne connaissait pas la méthode agile, imagine ! Il nous fallait 3 mois pour pondre un cahier des charges qui était obsolète au moment où on commençait à développer le bazar! Dingue, je sais ! Et surtout il n’y avait jamais de décisions ! Ah ça j’en ai attendu des « GO » ! y’avait pas non plus de « NO GO » d’ailleurs ! y’avait des temps de latence, des études de marché, des études encore, des cabinets de consultants de partout ! Ah bah maintenant c’est sûr qu’on est en prise directe avec le client et sa putain de USER EXPERIENCE, c’est sûr que ça dépote !

On n’était pas habitués à la DISRUPTION CREATIVE comme maintenant. C’est quand on a eu peur de se faire UBERISER que ça s’est accéléré. Il a fallu réagir vite et donc Hacker le business :

Si tu ne voulais pas te faire UBERISER le business par des minots aux dents longues, il fallait toi-même monter au cocotier, …enfin je me comprends. Il fallait attaquer ta propre entreprise de l’intérieur, développer une activité concurrentielle, dégommer les décideurs en place, changer le business model et hop en mode START UP ! T’aurais vu ton grand père en HACKATHON pour sauver sa banque, oui sa banque ! Il a lancé un système fondé sur de la GAMIFICATION de financement de tankers, un truc de OUF. Avec l’essor du CROWDFUNDING, tu sais l’ancêtre du financement participatif il fallait qu’il se bouge pour gagner sa vie, y’avait déjà plus de retraites à cette époque-là, mais heureusement y’avait déjà les foyers de CO-WORKING où on s’est donc installés quand on dû vendre notre appart. ça nous a rappelé la vie en communauté des années 70, rigolo. Mais avec moins de musique et beaucoup (trop) de quinoa!

Heureusement qu’on faisait déjà beaucoup de YOGA ton grand père et moi, ah bah oui depuis que j’avais perdu mon job on s’était mis dardar au YOGA et surtout à la Méditation. Oui pour vous maintenant c’est naturel de commencer la journée par une salutation au soleil, MAIS AVANT pour nous c’était France INFO et un café. C’était le bon temps aussi tu m’diras.

Egalite Hommes Femmes

C’est quand j’ai été CEO que ça a bardé, oulala j’avais que des mecs au CA : ils n’en menaient pas large les gars. Je les faisais venir à 6h30 les lendemains de match de foot, exprès, pour une session SCRUM (rapide efficace sans faux pli) et ceux qui ne ressortaient pas avec un SPRINT bein pas la peine de revenir, ils la connaissaient la règle j’peux t’dire ! J’ai fini par TOUS les remplacer par des femmes, fallait avancer tu comprends !

Bein j’ai arrêté de travailler à 80 ans ! j’avoue qu’avec mon arthrose j’avais du mal sur la fin à piloter mon DRONE.  

LEANDRE : « Mamiche je t’admire ! Moi qui n’ai connu que le digital, l’entreprise libérée, l’innovation permanente ! Tout ce que je fais a du sens, c’est lourd à la fin….

Heureusement avec le BIG DATA j’ai réussi à me constituer une base de références inouïe et je peux me dessiner des parcours de vie type, comme ça je pourrai PIVOTERtu comprends et grâce à mes vêtements connectés je peux mesurer le parcours qui correspond le mieux à mon KAIZEN !

Mais je t’avoue, c’est hyper crevant. Nous les jeunes de la GENERATION ALPHA(bah oui apres Y Z y’a Alpha) Y’a des jours où on aimerait bien qu’on nous donne un peu des ordres, une direction, qu’on nous encadre…On se sent seuls, heureusement qu'il y a les AFTERWORKS! 

Auteur

michele_come.jpg

Créatrice de ComeInc Humour Incorporated

Juriste de formation, Michèle CÔME a une expérience de plus de 30 ans en stratégie d’innovation...

michele_come.jpg

Michèle Côme

Créatrice de ComeInc Humour Incorporated Juriste de formation, Michèle CÔME a une expérience de...

Du même auteur