ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Le rêve d’un jeune Français sur deux !

image_pour_article_mary_grammont.png

 

L’entrepreneuriat a toujours le vent en poupe chez les jeunes Français. C’est ce que révèle une enquête*Opinion Way pour Wizbii, la 1ère plateforme professionnelle pour l’emploi et l’entrepreneuriat des jeunes. 52% des jeunes sont attirés par la création ou la reprise d’entreprise. Mais de là à franchir le pas… Si l’envie est forte, les difficultés sont pourtant bien présentes et freinent la Génération Y. 

Près d’un jeune sur cinq a déjà créé ou repris une entreprise

Si la majorité des jeunes de 18 à 30 ans n’a pas franchi le cap de l’entrepreneuriat, ils sont tout de même 16% à avoir créé ou repris une entreprise, avec une tendance légèrement plus forte chez les Bac +2 à Bac +4.  

52% des jeunes sont attirés par la création ou la reprise d’une entreprise

Plus d’un tiers des jeunes interrogés aimeraient entreprendre mais n’ont pas d’idée claire de leur projet, contre 18% qui révèlent avoir un projet de création ou de reprise d’entreprise déjà établi. Selon l’étude, ce sont en majorité les étudiants qui se dirigent vers l’entrepreneuriat. 

La difficulté et le risque encouru, toujours les principaux freins à la création d’entreprise chez les jeunes

Trop compliqué, trop risqué, ne se sentant pas capable de franchir le pas, ne trouvant pas d’associé…. sont quelques-unes des raisons qui empêchent les jeunes de passer le cap. Néanmoins, si l’on s’intéresse au profil des jeunes actifs, l’étude met en exergue qu’une fois leur situation stabilisée avec un emploi, plus d’un tiers d’entre eux ne souhaite pas tout abandonner pour créer ou reprendre une entreprise. Pour plus de 30% d’entre eux, c’est une décision risquée et ce serait trop compliqué. La tendance est légèrement moins forte chez les étudiants.

Le top 3 des éléments importants à connaître pour créer son entreprise, selon 892 jeunes répondants de l’étude qui ont créé ou envisagé de créer leur entreprise

Une connaissance des formalités administratives et juridiques, le soutien de ses proches et un réseau professionnel sur lequel d’appuyer sont pour les jeunes les 3 principales conditions qui favorisent une création d’entreprise. 

Les considérations budgétaires ne sont pas en reste puisque 86% des répondants estiment qu’il est important de connaître tous les moyens permettant d’avoir une sécurité financière pour lancer ou développer sereinement sa société.  

Ces résultats – sans filtre - soulignent que, encore en 2018, la création ou la reprise d’entreprise n’est pas simple


Téléchargez l'infographie ICI

Auteur

mary_grammont.jpg

Consultante en Relations Presse

Spécialiste des Relations Presse depuis 2010,...
mary_grammont.jpg

Mary Grammont

Consultante en Relations Presse Spécialiste des Relations Presse depuis 2010, Mary Grammont a...

Du même auteur