ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Chatbot, un outil d’avenir pour votre QVT ?

tranformation_digitale.jpg

 

Pour assurer la pérennité de votre entreprise et améliorer sa performance, votre QVT doit attirer et surtout, retenir les meilleurs talents. Pour ce faire, il importe qu’elle répondre au besoin de se réaliser des milléniaux. Ces derniers étant des cyberdépendants, le recours aux technologies de pointe est donc plus que jamais inéluctable. Dès lors, les chatbots deviennent des outils stratégiques obligés pour votre DRH, voici pourquoi.

Les chatbots, facteur de succès de votre QVT

N’oubliez jamais que d’ici 2025, environ 75 % de vos actifs humains seront des milléniaux. Ce sont des enfants du numérique, en totale symbiose avec l’Internet, les technologies mobiles et les médias sociaux. Leur vie est conditionnée par la connectivité, l’immédiateté et la communication.

Par conséquent, le recours aux chatbots avec intelligence artificielle et algorithmes devient non seulement un atout, mais une composante capitale de votre QVT. Ils vous permettent de personnaliser l’identification des conditions dont chacun de vos talents a besoin pour se réaliser, mais aussi, et surtout, de les matérialiser. C’est comme si votre entreprise lui offrait en cadeau un R2-D2, un assistant ressources humaines privé et personnalisé.

Un chatbot peut interagir en continu avec chaque talent partout et en tout temps. Sa compétence pour assembler tous les éléments contenus dans ces échanges est remarquable. Possédant en plus une capacité d’apprentissage, la qualité et la profondeur de ses interventions s’améliorent avec le temps. Également, il a un grand potentiel d’analyse des données du comportement et même des sentiments de l’utilisateur. 

Un support performant que vous offrez à vos talents

Dès son embauche, votre chatbot prend en charge le nouveau talent. Il lui fournit l’information sur votre entreprise, sa culture et ses réseaux sociaux pour susciter sa fierté, l’initie à ses fonctions, l’entraîne par rapport à ses tâches spécifiques, l’informe sur ses conditions de travail et, surtout, répond à ses questions et inquiétudes, sans jamais se lasser.  

Également, recourant à des algorithmes, votre chatbot s’occupe du développement de ses compétences. À partir de l’analyse de ses interactions avec lui, il détermine d’abord le soutien immédiat dont il a besoin. Il peut ainsi l’aider à mieux s’organiser, lui offrir des micro-modules d’apprentissage ou le diriger vers d’autres ressources disponibles. Puis, à moyen terme, il établit un plan de perfectionnement individualisé qui prend en compte non seulement l’amélioration de ses compétences, mais aussi la planification de sa carrière. Avec sa capacité conversationnelle, il personnalise la formation donnée qui est spécialement adaptée à ses besoins spécifiques. Plus qu’un professeur qui facilite l’apprentissage, votre chatbot est un intégrateur des connaissances théoriques, pratiques, contextuelles et culturelles de votre entreprise.

Face à la souhaitable diversité dans la culture de votre entreprise, votre chatbot est garant de l’équité et de la transparence, étant un interlocuteur toujours actif, solidaire et impartial pour chacun de vos talents. Ces derniers peuvent notamment l’utiliser pour faire valoir leurs griefs et questions sensibles. Il contribue ainsi à promouvoir la confiance, de même qu’à simplifier la hiérarchie et la supervision.   

Pour les milléniaux, fanatiques des médias sociaux, être reconnu par ses pairs est comme jamais essentiel. En conséquence, votre chatbot s’occupe du programme de reconnaissance, s’assurant notamment que les succès individuels et d’équipe sont connus et célébrés. Encore mieux, il est un as de la rétroaction et du feed-forward personnalisés, et ce, aussi souvent que nécessaire.

Un outil efficace pour optimiser votre QVT

La première assise d’une QVT qui permet à un talent de se réaliser est l’adéquation entre les attributs du poste qu’il occupe et ses compétences, de même que ses attentes. Si vous voulez voir tout ce que peut faire votre chatbot pour la maximiser et améliorer l’efficacité de vos recrutements consulter : Recrutement digital : pour vous démarquer !

Par ailleurs, les employés passent de nombreuses heures à rechercher des informations. Votre chatbot leur fournit rapidement et précisément, les rendant ainsi plus productifs et satisfaits. Plus encore, comme il le fait n’importe où, n’importe quand, vous pouvez offrir la flexibilité souhaitée par les milléniaux dans leurs horaires et lieux de travail.

Lors de l’implantation de nouveaux programmes ou de nouvelles politiques, votre chatbot consacre le temps qu’il faut pour les expliquer à chacun de vos talents, répondre à ses interrogations personnelles, le supporter dans leur opérationnalisation et recevoir ses suggestions et commentaires. Au surplus, il agrège ces derniers pour l’ensemble de votre personnel, les analyse et vous transmet les résultats avec des suggestions de bonification.

Finalement, grâce au traitement du langage, votre chatbot perçoit et évalue les sentiments et les émotions de chaque talent. Dès lors, vous pouvez être proactif en réglant les problèmes avant qu’ils s’amplifient. Mais, plus important encore, vous êtes informé de la perception que chacun a de son travail. Il vous est ainsi possible de non seulement améliorer en continu votre QVT, mais d’avoir une évaluation affective de l’efficacité de vos décisions. Que pouvez-vous demander de plus?

La DRH plus essentielle et plus stratégique que jamais

Autant les avancées technologiques rendent accessibles ces chatbots, autant l’apport de la DRH est crucial pour en tirer le moindre bénéfice. Elle est la seule à pouvoir encadrer et contrôler leur utilisation. En effet, sans être éduqué, programmé selon la culture et le contexte de l’entreprise, votre chatbot est une nuisance plutôt qu’un atout.

Pour ce faire, la DRH apporte une attention stratégique constante à différentes tâches. D’abord, en amont, il importe d’opérer la transformation organisationnelle que nécessite le recours à un chatbot. Puis, ce dernier est efficace que s’il répond à des besoins bien identifiés avant son implantation qui implique toujours un risque financier majeur. Comme dit Sénèque, « Il n'est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va. » C’est seulement alors que peuvent être judicieusement configurés les règles et les algorithmes paramétrant ses interventions. Également, c’est un devoir d’assurer la sécurité et la conformité légale de la collecte, du stockage, du traitement et de l’utilisation de toutes les informations concernant chaque employé.

Le pilotage et la surveillance continuels sont aussi des composantes critiques d’une utilisation efficiente de votre chatbot. Cela notamment parce qu’il traite des données extrêmement sensibles et que toute erreur de sa part peut avoir de graves conséquences, détruire des vies. De même, comme il a certaines difficultés à bien démêler le vrai du faux, le bon du mauvais, ce qui est éthiquement et moralement acceptable, son auto-apprentissage doit constamment être vérifié et ajusté. Sinon, il risque de devenir suprémaciste, raciste, sexiste, un fan d’Hitler, etc.

Par ailleurs, soumis aux règles que vous lui donnez, votre chatbot est plutôt inflexible et l’empathie n’est pas sa caractéristique dominante. Par exemple, il risque de ne pas bien évaluer la différence émotionnelle entre une demande pour partir en vacances ou pour une urgence médicale. Afin d’éviter les frustrations, il est capital que la DRH continue, plus que jamais, à être présente et toujours disponible pour chaque talent. 

Voilà qui devrait alimenter votre réflexion par rapport à l’amélioration de votre QVT et vous fournir des pistes d’action pour qu’elle contribue à maximiser la performance de votre entreprise.

Auteur

yves-chantal_gagnon.gif

Consultant et coach-formateur en management stratégique

Il détient un Postdoctorat en Sociologie des organisations (Université de Lyon,...

yves-chantal_gagnon.gif

Yves-C. Gagnon

Consultant et coach-formateur en management stratégique Il détient un Postdoctorat en Sociologie...

Du même auteur

talents.jpg

Une question de survie !

talents.jpg

Une question de survie !

  Attirer, mobiliser et retenir les meilleurs talents, une question de survie Si vous voulez que...

Par Yves-C. Gagnon, le 08/03/2018