ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

La fin du CV ?

visuel_sourcing_et_recrutement_3_123rf.jpg

Réseaux sociaux en ligne : la fin du CV traditionnel ?

J’échangeais récemment avec un recruteur qui prévoyait la disparition prochaine du CV traditionnel, du fait de l’émergence des sites de réseaux sociaux professionnels sur lesquels de plus en plus de salariés et chercheurs d’emploi éditent leur profil. Je défendais le contraire et cela m’amena à quelques réflexions sur le sujet.

Réseaux sociaux en ligne : quelle efficacité ?

L'apparition des réseaux sociaux professionnels en 2003/2004 (l'américain LinkedIn, le français Viadeo ou l'allemand Xing) a suscité beaucoup d'attentes tant du point de vue des candidats que des entreprises. Contribuant à la transparence et à la fluidité du travail, nous pensions les voir s'imposer rapidement comme le vecteur moderne de mise en relation entre candidats et recruteurs.

Pourtant, 10 ans plus tard, le recours aux réseaux sociaux reste largement secondaire, y compris pour le recrutement de cadres. Selon l’étude « Sourcing Cadres » publiée par l’APEC en juin 2014, sur les dix moyens recensés par les recruteurs pour obtenir des candidatures, les réseaux sociaux en ligne n’arrivent qu’en septième position. Utilisés par moins d’un quart des recruteurs, ils apparaissent même en léger replis par rapport à la précédente enquête, jugés moins efficaces que les moyens traditionnels de recrutement plus éprouvés.

la_fin_du_cv_graphique_1.png

 

la_fin_du_cv_graphique_2.png

Une approche plus fastidieuse pour le recruteur ?

Le profil diffusé sur un réseau social en ligne tend à l'exhaustivité, et ce pour 3 raisons.

1/ Tout d'abord l'outil est conçu pour nous encourager à partager un maximum d'informations, certaines que nous n'aurions probablement pas mentionnées en rédigeant un CV traditionnel. 

2/ A la différence d'un CV, les utilisateurs se contentent généralement d'ajouter une expérience supplémentaire sans faire la synthèse des expériences passées, ne se sentant pas contraints par un format papier type A4.

3/ Par définition, le profil du réseau social professionnel n'est pas ciblé, optimisé pour une offre d'emploi particulière.

Le CV ciblé par rapport à une annonce ou aux caractéristiques d’un employeur potentiel présente l’avantage, lorsqu’il est bien rédigé, d’éviter une lecture fastidieuse de l’ensemble du parcours du candidat. Celui-ci peut mettre en exergue, de façon synthétique, les éléments qui apparaitront les plus attractifs compte tenu du poste à pourvoir et des spécificités de l’entreprise qu’il souhaite rejoindre.

L’un des attraits des réseaux sociaux en ligne consiste à approcher des candidats « passifs ». Toutefois, cette approche peut vite se révéler chronophage pour le recruteur par rapport aux autres moyens à sa disposition pour entrer en contact avec des candidats « actifs ».

Réseaux sociaux en ligne : quel apport ?

Les réseaux sociaux professionnels offrent tout d’abord aux recruteurs une base de données de CV peu onéreuse et régulièrement mise à jour. Ils leur permettent également d’administrer un « pool » de candidats avec lesquels rester en contact jusqu’au moment où une opportunité correspond à leurs souhaits d’évolution professionnelle.

Surtout, si le volume de recrutement via réseau social reste marginal, les recruteurs vont souvent (25% selon une étude TNS Sofres publiée en 2012) vérifier la cohérence de ce CV avec des informations disponibles sur Internet. Plus difficile de mentir sur une expérience professionnelle ou un diplôme lorsque le profil est ouvert au monde entier ! Les réseaux sociaux en ligne contribuent donc à une meilleure transparence sur la réalité des parcours des candidats.

Du point de vue du candidat, le profil en ligne permet à la fois de tenir au courant son réseau de l'évolution de sa carrière professionnelle et de se rendre visible pour d'éventuelles opportunités sans mener pour autant d'action de recherche active.

Le CV traditionnel n’est pas mort !

On ne peut négliger le fait que l’émergence des réseaux sociaux professionnels en ligne modifie la manière dont le recruteur et le chercheur d’emploi entrent en relation. Toutefois, le CV traditionnel, loin d’être sur le point de disparaître, conserve de nombreux attraits en tant que médium de candidature de par son ciblage et sa concision.

Les deux médias s’avèrent pour le moment complémentaires, autant du point de vue du recruteur que du candidat. Le CV traditionnel reste à jour le principal outil de « self marketing » auprès des employeurs, d’où l’intérêt pour les candidats de le rédiger avec le plus grand soin.

Auteur

visuel_expert_nicolas-mundschau-new.jpg

Responsable des Ressources Humaines

Nicolas Mundschau s'intéresse tout particulièrement à la gestion...

visuel_expert_nicolas-mundschau-new.jpg

Nicolas Mundschau

Responsable des Ressources Humaines Nicolas Mundschau s'intéresse tout particulièrement à la...

Du même auteur

visuel_dossier_ressources_humaines_internationales.jpg

RH au bout du monde (6)

visuel_dossier_ressources_humaines_internationales.jpg

RH au bout du monde (6)

Au Brésil - Houda Salihi Cherkaoui, Chef de Projet et Delivery Manager – NGA Human Resources (...

Par Nicolas Mundschau, le 01/07/2015