ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

L'observatoire des chaires d'entreprises

visuel_dossier_croissance_innovation_et_ressources_humaines.jpg

 

L'intérêt pour les chaires d'entreprise est aujourd’hui très vif, car elles constituent un outil de collaboration efficace entre les Entreprises et les établissements d'enseignement supérieur.

Leurs caractéristiques principales sont :

  • un partenariat de long terme entre les entreprises et les établissements, principalement dans la cadre du mécénat
  • des thématiques novatrices définies en lien avec les entreprises partenaires.
  • un soutien à l' enseignement et/ou la recherche.
  • une contribution à l'essaimage de la connaissance et au progrès de la recherche dans un domaine émergent, en cohérence avec les finalités du mécénat

Ces chaires permettent notamment aux Entreprises de promouvoir leur savoir faire auprès des étudiants et de nouer des partenariats sur la durée avec les unités de recherche.

Une dynamique effective

Nous estimons qu’il y a 410 chaires d'entreprises en France, ce qui illustre l'ampleur de leur développement. L'analyse sur les dix dernières années montre une croissance rapide, puis une stabilisation ces quatre dernières années autour d'une moyenne de 57 chaires nouvelles par an, ce qui représente un niveau élevé.

image_pour_larticle_sur_les_chaires_de_bamberger.png

Création des chaires nouvelles par année sur la période 2006-2015

Les partenariats sont en général conclus à la création pour une période de 4 ou 5 ans, avec possibilité de renouvellement. Il est important de noter que plus de 100 chaires actives en 2016 avaient été créées avant 2010 et ont donc été  renouvelées au moins une fois. Ce fait constitue un indicateur tangible de satisfaction des partenaires de la chaire.

Soulignons ici le rôle pionnier de l' ESSEC qui a créé les premières chaires en France à partir de 1985, et qui sont toujours actives !

Les partenaires académiques

Toutes les catégories d'acteurs sont maintenant impliquées dans la création de chaires. La dynamique a été initiée par les Ecoles de Commerce, suivie ensuite par les Ecoles d'Ingénieurs, puis maintenant par les Universités avec un rééquilibrage du nombre de créations à leur profit ces dernières années.

On peut les dénombrer :

  • Les Ecoles : 93

o   Ecoles d'Ingénieurs : 66

o   Ecoles de Commerce : 22

o   Ecoles autres: 5

  • Les Universités : 30

Les entreprises partenaires des chaires

Le nombre d'entreprises partenaires d'une ou plusieurs chaires se chiffre donc en plusieurs centaines – 330, en fait -, ce qui confirme l'ampleur de leur développement.

Les domaines d'activité de ces entreprises sont diversifiés :

o   Agriculture,  industries agroalimentaires

o   Banque, Assurance, Finance, mutuelles

o   Bâtiment, immobilier…

o   Commerce

o   Conseils, Etudes

o   Industrie

o   Informatique

o   Santé

o   Services

Les Grandes Entreprises sont fortement impliquées. A titre d'illustration, 34 Entreprises du CAC 40 sont partenaires chacune d'une ou plusieurs chaires, et collectivement de 183 chaires, soit 44% du total. Mais des PME sont aussi présentes parmi les partenaires des 120 chaires multi-entreprises.

A noter - et c'est important pour l'avenir - que des grandes entreprises internationales, majoritairement "étrangères", apportent également leur soutien à des chaires.

Les autres partenaires socio-économiques

Les chaires contribuent plus généralement à tisser des liens entre les mondes académiques et socio-économiques. A côté des entreprises, on identifie en effet une centaine d'autres partenaires : des institutions, des collectivités territoriales, des fondations , des associations…

Quelles thématiques pour ces chaires ?

Une classification des 410 chaires en 5 thématiques permet de dégager les priorités actuelles des entreprises.

  • 47% / Management: Gestion, Economie, Innovation, Entrepreneuriat, Diversité, Défense, Droit…
  • 21% / Technologies: Matériaux, Ingénierie, Energie, Transport, Sciences de la matière
  • 13% / Informatique: Big Data, Cyber sécurité, Objets connectés , Internet, Robotique, Drones…
  • 11% / Vertes: Agriculture, Environnement, Développement durable, Recyclage…
  • 8% / Santé: Biologie, Biomédical, Vieillissement, Industrie de santé…

Conclusion

Nous voyons donc à quel point le développement des chaires d’entreprise est une tendance forte de l’évolution de l’enseignement supérieur et du lien croissant avec les besoins des entreprises.

Vous pourrez trouver davantage d’informations sur le site et la base de données de l'Observatoire des chaires.

________________________________

BIBLIOGRAPHIE

Frédérique Letourneux, EducPros.fr, 23/10/2009 : Chaires d'entreprise : qui contrôle qui ?

Patrick Arnoux, Le Nouvel Economiste.fr, 26/09/2012 : Les chaires d'entreprise

Françoise Marmouyet, Le Monde de l'Education, 09/11/2015 : Les chaires d'entreprise sont prisées par les école d'ingénieurs

Auteur

alain_bamberger.png

Fondateur de l'Observatoire des Chaires

Président du Réseau National des Ecoles Doctorales Sciences pour l’...

alain_bamberger.png

Alain Bamberger

Fondateur de l'Observatoire des Chaires Président du Réseau National des Ecoles Doctorales Sciences...

Du même auteur