ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Réussir son recrutement en 5 étapes

visuel_recrutement.jpg

 

Vous êtes un employeur de PME et vous cherchez à recruter un nouveau salarié dans votre entreprise ? Ne croyez-pas que le processus de recrutement ne débute que lors de l'entretien d'embauche ! Beaucoup de démarches sont indispensables en amont, depuis la rédaction de l'offre d'emploi, la présélection des candidats, le tri des C.V, etc. Il s'agit, pour vous, de sélectionner dans les meilleures conditions possibles le salarié adapté à vos attentes et exigences professionnelles.

Quelles sont les 5 étapes à respecter pour réussir le recrutement d'un salarié ?

Etape 1 : savoir décrire le profil du poste 

Avant de recruter, il faut vous poser les bonnes questions :

  • est-ce que vous avez besoin d'un poste permanent (CDI) ou d'un poste ponctuel (CDD) lié à un surcroit d'activité ?
  • quelles sont les conditions de travail, les horaires à respecter, le montant de la rémunération et le lieu de travail ?
  • quelles sont les qualifications ou compétences nécessaires pour exercer ce poste ?
  • quels sont l'intitulé et la description exacte du poste ?

Une fois ces premières questions éclaircies, vous allez devoir décrire votre secteur d'activités en quelques lignes et définir les principales valeurs de votre entreprise en quelques mots. Pensez à indiquer la façon de postuler et les différents documents à envoyer par le candidat.

Etape 2 : sur quels médias diffuser l'annonce de recrutement ?

En fonction de votre budget et du profil du candidat à recruter, vous allez chercher les supports de diffusion de l'annonce les mieux adaptés à votre recherche. Vous pouvez diffuser l'annonce sur des supports traditionnels (petites annonces, Pôle emploi ou agences d'intérim, etc.), sur les réseaux sociaux (Linkedin, etc.) ou encore sur votre blog professionnel. A vous de choisir le meilleur dispositif de recrutement adapté à vos besoins !

Etape 3 : présélectionner les candidatures

Avant de fixer des entretiens d'embauche avec les candidats, vous allez effectuer un premier tri des C.V reçus. Cette étape vous permettra de vérifier les qualifications, diplômes et expériences professionnelles des candidats. Vous pourrez les contacter pour des informations supplémentaires ou contacter leurs anciens employeurs. 

Etape 4 : recevoir les candidats sélectionnés

Lorsque vous avez sélectionné les meilleurs candidats pour le poste à occuper, vous devez les convoquer à des entretiens individuels. Ce sera l'occasion de vérifier leurs motivations et leur intérêt pour votre entreprise. Il faut respecter une certaine déontologie dans la conduite d'entretien, afin de ne pas faire dévier la conversation sur d'autres sujets que l'offre de recrutement.

Etape 5 : faciliter l'intégration du salarié au sein de votre entreprise

Une fois votre choix validé, prévenez le candidat retenu et accueillez-le dans son nouvel environnement professionnel. Cette étape est décisive dans votre recrutement, afin de faciliter l'intégration du candidat au sein de votre entreprise. Vous devez lui prodiguez vos premières directives pour le rendre rapidement opérationnel.

Quelles sont les erreurs à éviter dans un recrutement ?

Chaque recrutement nécessite du temps et un investissement financier important pour une entreprise. C'est un procédé qui s'inscrit dans le temps et qui doit être maitrisé par l'employeur. Si le recrutement a été fait trop rapidement et n'a pas été réalisé correctement, la perte financière et humaine est lourde à supporter (coût de l'embauche, de l'intégration, de la formation, etc.).

Faire appel à un expert RH est une bonne façon de ne pas laisser de place à l'improvisation dans le domaine du recrutement.

Quelles sont les obligations à respecter pour un employeur étranger ?

Si vous êtes un employeur étranger et que vous souhaitez embaucher un salarié en France, ce dernier relèvera obligatoirement du régime Français de sécurité sociale. 

L'employeur étranger sera affilié au régime français pour les cotisations suivantes :

  • le paiement de la CSG et de la CRDS
  • le paiement des cotisations sociales : assurance maladie, maternité invalidité, décès, allocations familiales, vieillesse, accident du travail, solidarité autonomie
  • le risque chômage

Conformément à la législation, l'employeur étranger qui effectue un recrutement en France est assujetti au régime français. Il doit donc verser les cotisations obligatoires en France.

L'employeur étranger peut désigner un représentant résidant en France :

Pour remplir l'ensemble de ses obligations relatives aux déclarations et versements des contributions et cotisations sociales, l'employeur étranger a la possibilité de désigner par convention un représentant résidant en France. Ce dernier peut être un spécialiste des ressources humaines qui se chargera des obligations déclaratives et financières à la place de l'employeur étranger.

Pour assurer la couverture sociale de son salarié, l'employeur étranger peut se servir du titre firmes étrangères (TFE), afin d'effectuer les déclarations et le paiement de ses cotisations de protection sociale obligatoire (Sécurité sociale, assurance chômage, retraite complémentaire, etc.).


Sources :

www.dynamique-mag.com/article/etapes-processus-recrutement.4671 https://quickbooks.intuit.com/fr/blog/recruter/10-erreurs-a-eviter-pour-recrutement/ https://www.cleiss.fr/employeurs/empl_etranger_embaucheenfrance.html 

Auteur

carine_curtet.jpg

Consultante RH, coach en recrutement, outplacement et gestion de carrière

Carine Curtet est fondatrice et gérante de Pistache Conseil, un...

carine_curtet.jpg

Carine Curtet

Consultante RH, coach en recrutement, outplacement et gestion de carrière Carine Curtet est...

Du même auteur