ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Objet et enjeux du Knowledge Management

«Tous les hommes désirent naturellement savoir», déclarait Aristote dans l'introduction de sa Métaphysique. C'était il y a quelques siècles, et s'adressait en fait à un petit nombre de disciples. Reste que l'affirmation n'a rien perdu de sa portée universelle. Pourtant, l'histoire nous apprend que la connaissance et la culture ont toujours été le fait d'une minorité — du moins jusqu'à une période récente ; par l'exigence du contenu, sans doute, mais d'abord et surtout par les multiples difficultés d'accès, spatiales et temporelles, mais aussi sociales et politiques, idéologiques.  
 
Le contrôle de l'information et de la communication est un enjeu fondamental pour toute société, et les hommes ont compris cela depuis des millénaires : l'art de la guerre et de la paix repose sur un tel contrôle ; les pratiques commerciales et les échanges s'appuient sur lui ; l'éducation et tout processus d'acculturation le supposent ; la chose publique l'exige.  
 
Les entreprises n'ont pas attendu cette notion de knowledge management pour en prendre conscience, loin s'en faut ! Néanmoins, l'objet et les enjeux qui sont aujourd'hui développés sous ce nom présentent un caractère profondément nouveau et sans précédent dans l'histoire de l'humanité. Les vingt ans qui viennent de s'écouler ont créé dans ce domaine plus d'évolutions et de mutations que les 2000 ans qui les ont précédés. La révolution industrielle et ses développements avaient forgé un modèle économique fondé sur la transformation des ressources matérielles naturelles pour satisfaire les besoins des individus et des sociétés. Mais nous sommes à présent confrontés de toutes parts à l'insuffisance de ce modèle.  
 
Le savoir – inséparable de ses conditions d'accès et de maîtrise – devient lui-même une ressource à part entière, et exige désormais d'être traité comme tel. Il devient même, dans une certaine mesure, la ressource par excellence de secteurs entiers de l'activité économique, étant à la fois objet et moteur du développement. Mais il est immatériel et ne saurait se traiter sur la même base que les biens et services traditionnels. Les NTIC, pourtant encore balbutiantes, le rendent à peu près instantanément et simultanément disponible en tous points du globe, transgressant tous les processus traditionnels d'acquisition et d'utilisation de la connaissance et des savoir faire.  
 
La synergie collective, mondiale, créée par cette profonde mutation, amène l'entreprise à penser et développer des représentations et des valeurs partagées qui lui permettent d'envisager l'avenir sur une base authentiquement nouvelle.  
 
Le sondage qu'RH info a conduit auprès de ses abonnés, au mois de mars1, sur le knowledge management (que nous écrirons désormais KM) montre que la conscience s'en développe peu à peu, bien que les pratiques ne soit pas encore vraiment au rendez-vous : En voici, en effet, la synthèse : « majoritairement considéré comme une nouvelle forme de gestion individuelle et collective des savoir faire (68%), le KM est un enjeu stratégique qui doit être piloté par le DRH (57%) ou la Direction Générale (30%). Peu de projets concrets sont réellement en cours (27%), bien que le management des connaissances apparaisse comme la source de profondes mutations et notamment pour les professionnels des RH. »  
 
On pourrait être tenté de marginaliser ou relativiser ce phénomène parce qu'il se présente à bien des égards comme une mode supplémentaire… Nous pensons que c'est une erreur, que son objet est bien réel et que ses enjeux, encore marginaux aujourd'hui, seront demain capitaux.  
 

Auteur

patrick_bouvard.jpg

Rédacteur en chef de RH info

Titulaire d’un CAPES de Philosophie et Maître en...

patrick_bouvard.jpg

Patrick Bouvard

Rédacteur en chef de RH info Titulaire d’un CAPES de Philosophie et Maître en Sorbonne, il enseigne...

Du même auteur

visuel_chronique_radio_rh_info_1_shutterstock.jpg

Le manager et l'autorité

visuel_chronique_radio_rh_info_1_shutterstock.jpg

Le manager et l'autorité

Les managers sont confrontés tôt ou tard à cette question angoissante : ai-je besoin d’affirmer ou...

Par Patrick Bouvard, le 11/10/2018