ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Concilier maternité et entreprenariat

visuel_management_et_condition_travail_15.1_shutterstock.jpg

 

La journée de la femme a remis cette question sur le devant de la scène. L’entrepreneuriat au féminin se déploie davantage aujourd'hui, à la vue du nombre de plus en plus élevé de « mompreneurs », ces mères de famille qui s'organisent afin de concilier maternité et entrepreneuriat.


« Mompreneur » : un nouveau phénomène de société

Plus qu'une tendance, le phénomène « mompreneur » a véritablement trouvé sa place dans la société actuelle. Découlant de la fusion des mots « mom » - maman - et « entrepreneur », la « mompreneur » désigne tout simplement une mère devenue chef d'entreprise au cours de sa grossesse ou juste après avoir mis au monde son enfant. Le phénomène prenant de l'ampleur dans leur pays, deux Américaines ont commencé à utiliser ce mot en 1996 puis en 2001 dans leurs ouvrages destinés aux mères intéressées par les activités d'entrepreneuriat. Peu à peu, l'expression « mompreneur » s'est imposée et elle reste aujourd'hui le terme le plus explicite pour désigner cette tendance qui tend à s'installer chez les mères de famille.

Une vieille pratique qui ne cherchait qu'à se populariser

C'est à partir de la moitié des années 1990 que la société constate la banalisation du phénomène « mompreneur ». Selon les souvenirs d'Ellen Parlapiano, cette pratique existe depuis longtemps chez les mères de famille, et les titres qu'elle a co-signés avec Patricia Cobe ont tout simplement contribué à la populariser. Aujourd'hui, les États-Unis comptent au moins 5 millions de « mompreneurs », d'après les chiffres de la Small Business Administration. Et, grâce à une fédération organisée par diverses structures, ces mères-chefs d'entreprises constituent un mouvement de plus en plus influent. Médias, banques et même gouvernement sont depuis longtemps conscients de ce quota toujours plus important de mères de famille qui deviennent dirigeantes d'entreprises.

Des « mompreneurs » de toutes nationalités

Après les États-Unis, puis le Canada avec ses 800 000 « mompreneurs », l'Hexagone est également le témoin de cette aspiration des mamans à exercer dans l'entrepreneuriat. D'après les estimations de Marlène Schiappa-Bruguière, le phénomène ne concerne pas moins de 10 000 mères de famille aujourd'hui. La jeune maman - et entrepreneure de surcroît - a mis en place un réseau bien connu sous le nom de Maman Travaille, une association recensant aujourd'hui près de 2 500 membres. Selon l'opinion de la fondatrice, la majorité des mères de famille peut aujourd'hui franchir le cap et devenir entrepreneure sans avoir nécessairement de grands diplômes. Les « mompreneurs » sont tout simplement des mères au foyer, d'anciennes salariées ou même des femmes au chômage.

Une carrière qui découle d'une forte ambition personnelle

Si la nécessité d'avoir des diplômes n'est pas indispensable pour réussir sa conversion en « mompreneurs », certains caractères sont tout de même récurrents chez les mères-chefs d'entreprises. Une enquête pour l'association Mompreneurs France fait remarquer que devenir « mompreneur » et créer sa propre entreprise découle d'une volonté profonde de la mère de famille. 31 % d'entre elles affirment ainsi que leur statut professionnel de « mompreneurs » est la concrétisation d'une aspiration personnelle. Inversement, les mères salariées envisageraient éventuellement de créer une activité en leur nom propre à la seule condition que leur carrière professionnelle actuelle ne soit pas satisfaisante. 35 % des non-mompreneurs sont ainsi motivées par la création d'entreprise juste pour échapper aux pressions quotidiennes exercées par leur activité du moment.

Une activité indépendante avec un emploi du temps flexible

Un autre critère est également commun à toutes les « mompreneurs » : c'est la quête d'une activité permettant des emplois du temps flexibles et surtout le fait d'évoluer avec un statut « d'indépendante ». 79 % de ces mères-chefs d'entreprises avouent ainsi avoir créé leur activité pour s'assurer d'être indépendantes, tandis que 62 % d'entre elles ont fondé leur entreprise pour profiter de la flexibilité des horaires de travail. Il va de soi que les « mompreneurs » travaillent le plus souvent à domicile, ce qui leur donne l'avantage de s'organiser afin de concilier leur travail et leur rôle de mère. Cet atout peut vite se transformer en inconvénient, car 58 % des « mompreneurs » admettent avoir des soucis d'organisation. Aussi, si 54 % des mères salariées ne veulent pas s'impliquer dans des activités professionnelles en soirée ou en week-end, chez les « mompreneurs », elles sont 86 % à être à l'œuvre durant ces mêmes périodes.

Tout est dans l'organisation

La recette pour réussir sa carrière de « mompreneur » dépend en réalité d'une bonne organisation de la mère de famille. L'âge des enfants est également à prendre en compte, car plus ils sont jeunes, plus ils auront besoin d'une présence ou d'une assistance, ce qui laisse moins de temps à une tâche professionnelle. Emmanuelle, journaliste free-lance, déclare ainsi faire le maximum de 8 h 30 à 16 h 30, lorsque son enfant de 5 ans est à l'école. Une autre « mompreneur » d'affirmer qu'elle ne s'occupe des tâches ménagères que lorsque toute la famille est présente. Le conjoint tient également son rôle dans la mise en place de cette planification minutieuse, car son aide est la bienvenue lorsque la mère de famille vaque à ses activités professionnelles. Enfin, grâce aux réseaux et aux associations de plus en plus nombreux, les conseils et les astuces sont accessibles aux mamans désireuses de faire leurs premiers pas en conciliant maternité et entrepreneuriat.

Auteur

claire_delisle.jpg

claire_delisle.jpg

Claire Delisle

*/ Consultante indépendante, formatrice et coach en développement personnel et professionnel.  ...

Du même auteur

visuel_implementation.jpg

Vive l'implémentation !

visuel_implementation.jpg

Vive l'implémentation !

  Grâce à la culture de l’implémentation, entreprenez votre carrière ! Nous sommes les pilotes de...

Par Claire Delisle, le 23/11/2016

visuel_engagement_et_reconnaissance_7_shutterstock.jpg

Package de rémunération

visuel_engagement_et_reconnaissance_7_shutterstock.jpg

Package de rémunération

Les avantages du package de rémunération pour l’entreprise Le package de rémunération, qui comprend...

Par Claire Delisle, le 27/05/2015