ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Enquête sur la QVT des professionnels RH

visuel_formation_et_developpement_8_shutterstock.jpg

 

Le lien entre le travail et la santé des individus a fait l’objet d’une attention particulière des décideurs européens et nationaux en ce début de 21ème siècle, en raison notamment des enjeux individuels et économiques associés. Le travail joue en effet un rôle clé dans l’explication de la santé des individus. Il les connecte au monde social et économique et constitue un vecteur de la satisfaction et de l’accomplissement individuel ; mais il est également susceptible de générer des atteintes à leur santé psychologique ou physique.

Une évolution du monde du travail

Au cours des dernières décennies, divers facteurs sociaux et économiques (mondialisation, chômage, vieillissement de la population) ont profondément modifié la nature du travail et mis à l’épreuve les capacités d’adaptation des salariés. Or, les professionnels ne disposent pas nécessairement des ressources personnelles nécessaires pour faire face à ces changements.

Parmi ces mutations du monde du travail, le recours de plus en plus fréquent aux nouvelles technologies de l'information et de la communication dans le cadre des activités professionnelles rend la frontière entre les vies professionnelle et personnelle de plus en plus floue et un nombre croissant de salariés sacrifie leur vie familiale pour leur travail. Certains font d’ailleurs référence aux technologies de communication sous les termes de « laisses électroniques » attachant les travailleurs à leurs obligations professionnelles au-delà de la sphère dédiée. Aussi semble-t-il intéressant de se questionner notamment sur les effets de cette connectivité et de l’immédiateté qu’elle implique sur la santé psychologique des professionnels RH.

Agir sur les contraintes professionnelles

En effet, dans une société dans laquelle il est socialement accepté, voire valorisé, de s'investir pleinement dans son activité professionnelle, les difficultés ainsi que le nombre de tâches et d'heures passées à travailler ne sont pas systématiquement pris en considération. Dans un tel contexte, les relations avec les collègues ou le superviseur hiérarchiques sont susceptibles de constituer un soutien majeur mais peuvent aussi, si elles sont délétères, intensifier ces difficultés.

Par ailleurs, les décisions impactant le travail des professionnels RH sont souvent prises par une gouvernance distale voire imposées par des politiques publiques. Aussi, ces derniers peuvent-ils être soumis à une certaine incongruence psychologique lorsque leur fonction les contraint à porter ou mettre en application des décisions et pratiques qui leur semblent pourtant incohérentes.

Quelle Qualité de Vie au Travail (QVT) pour les professionnels RH ?

L’ensemble de ces aspects questionnent sur la qualité de vie au travail des professionnels exerçant des fonctions RH. S’ils sont souvent pilotes de l'amélioration de la qualité de vie au travail, les professionnels RH bénéficient cependant et paradoxalement peu des démarches d'évaluation et d'amélioration de la qualité de vie au travail. En effet, leurs métiers sont souvent peu représentés au sein d'une même organisation et peu de données existent donc sur les déterminants de la qualité de vie au travail propres à ces professionnels.

Une enquête nationale sur la QVT des professionnels RH

Face à ce constat, l’Université de Tours et AD CONSEIL s’associent pour proposer, jusqu'au 5 avril, le premier temps d’une enquête nationale sur la qualité de vie au travail des professionnels RH.

Cette enquête vise à mettre en évidence des tendances spécifiques à la fonction RH au sens large, elle est donc ouverte à tous les professionnels exerçant une fonction RH (direction, recrutement, formation, développement, paie, conseil, etc.), indépendamment du secteur d'activité.

Afin que les conclusions de cette enquête soient représentatives des réalités que vivent les professionnels RH, il est nécessaire qu'un grand nombre de personnes complète ce questionnaire. N'hésitez donc pas à relayer cette enquête !

Les résultats de l’étude seront partagés avec l’ensemble des participants. Les partenaires institutionnels souhaitant relayer l’enquête pourront par ailleurs obtenir une synthèse des résultats propre à leur secteur d’activité.

Votre participation nous est très utile !

Vous souhaitez en savoir plus sur la démarche et participer à l’enquête en ligne ? Rendez-vous sur le site dédié avant le 5 avril : www.barometreqvt.com

 

Auteur

tiphaine_huyghebaert.jpg

Docteur en psychologie du travail, chargée de recherché appliquée au sein du cabinet AD Conseil.

Elle s’intéresse tout...

tiphaine_huyghebaert.jpg

Tiphaine Huyghebaert

Docteur en psychologie du travail, chargée de recherché appliquée au sein du cabinet AD Conseil....

Du même auteur