ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Personnalité et management

visuel_management_et_condition_travail_6.jpg

La personnalité, cette constante essentielle pour tout manager

Les modes de gouvernance évoluent et continueront d’évoluer. Désormais, les managers s’accordent à dire qu’il n’existe pas un seul type de management qui fonctionnent pour tous les employés. Aujourd’hui, diriger une équipe passe par porter une attention toute particulière à chacun en tant qu’individu et non en tant que position hiérarchique dans l’entreprise. Exemple avec trois situations typiques du monde de l’entreprise.

1) La constitution d’une équipe

C’est le point de départ, les fondations d’une base solide. Le manager doit être capable de faire collaborer des personnalités différentes autour d’un projet commun. Il doit y avoir une cohérence dans le choix des collaborateurs. Chacun a sa personnalité, ses envies, ses attentes. Que ce soit par des échanges, des entretiens, ou la mise en place de questionnaires, il est impératif que le manager connaisse bien ses équipes. Certains vont être motivés par la quête de nouveaux clients, d’autres par l’acquisition perpétuelle de connaissances nouvelles. En prenant en compte ces différentes motivations, le manager peut mieux penser l’organisation de l’équipe, en fonction des motivations de chacun. Aussi, il faut savoir si les futurs collaborateurs partagent la même vision du métier. Dans une relation de travail au quotidien, avoir deux perceptions différentes du métier ne fonctionnera pas. Par exemple, si un salarié qui aime se concentrer sur un travail bien fait, quitte à prendre son temps, se retrouve à collaborer avec quelqu’un qui préfère être sur plusieurs tableaux, sans vraiment prêter attention aux détails, la situation ne sera pas viable sur le long terme. Les deux salariés sont en décalage total et auront du mal à collaborer sur des projets. Et c’est au manager de repérer ces différentes perceptions afin de penser au mieux l’organisation de ses équipes.

2) La gestion des conflits

Le conflit fait partie de la vie d’une entreprise. Ce n’est jamais un bon moment à passer, ni quelque chose de facile à désamorcer. Pourtant, il est important de savoir gérer ces situations de crise, plutôt que de les laisser se dégrader. Souvent, le conflit provient d’une cause factuelle. Une remarque déplacée, un mail un peu sec, un geste mal interprété, peuvent créer des tensions en interne, et par ricochet, du stress. Considérer les perceptions des salariés favorisera le bien-être au travail, c’est pourquoi le manager a un rôle essentiel à jouer. Il doit en connaître les raisons et comment cette situation est perçue par les salariés. Tout le monde ne réagit pas de la même manière en fonction de son savoir-être. Par exemple, un feedback négatif, envoyé dans un mail un peu sec, peut être très mal vécu par un collaborateur qui a besoin d’explications, de savoir toutes les raisons de son erreur. Cela peut ensuite l’amener à le mettre dans un état de stress, voire de mal-être. Le manager doit être en mesure de percevoir ce malaise, de savoir adapter son discours pour régler cette situation. Une fois le problème pointé du doigt, cela permet aussi de comprendre ce qui met le salarié en confort (et ce qui génère du stress aussi).

3) Affirmer son leadership

Le manager a pour mission de diriger un groupe. Il doit donner des instructions, recadrer, féliciter ses salariés tout en étant capable de prendre en considération les personnalités de chacun. Certains ont besoin de reconnaissance, quand d’autres sont en demande de nouveaux challenges. Tout le monde ne fonctionne pas de la même manière. Un manager capable de s’adapter aux spécificités de chaque salarié verra s’accroître la confiance de ceux-ci. En se sentant écoutés, les collaborateurs se sentiront valorisés et auront donc envie de s’impliquer, de s’investir. Le manager devient alors un meneur, quelqu’un qui inspire les autres. S’intéresser à l’individu tout en pensant au collectif permet au manager de devenir un leader qui fédère autour d’un projet. La productivité et les résultats de l’entreprise en seront impactés. Cela aura aussi une incidence sur les relations en interne et la cohésion du groupe sera renforcée. En plaçant chacun au bon poste, en étant à l’écoute, en parvenant à fédérer, le manager permet à toutes les composantes de l’entreprise d’être gagnantes. 

Auteur

patrice_leconte.jpg

Président Fondateur de TTI Success Insights France

Lors d’une mission en ressources humaines au sein d’une entreprise en difficulté,...

patrice_leconte.jpg

Patrick Leconte

Président Fondateur de TTI Success Insights France Lors d’une mission en ressources humaines au...

Du même auteur