ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Le défi des nouveaux leaders

visuel_enchantement.jpg

 

Enchantement des collaborateurs, le défi des nouveaux leaders

Oui, l’enchantement des collaborateurs est une condition majeure de performance durable de l’organisation. Et il doit être pris au sérieux par les nouveaux leaders. Certes, aborder la relation au travail sous le prisme de l’enchantement peut paraître ambitieux, anachronique, idéaliste voire provocateur pour certains à l’heure où l’accroissement du stress et des problèmes psychiques est confirmé par diverses études menées sur la santé au travail. Ici, on ne parle plus seulement de burn-out mais de bore-out voire du brown-out, révélateurs des dégâts provoqués par l’ennui et « l’absurdité », ressentie comme telle, rencontrés par certains au travail ou dans leurs propres environnements personnels. L’heure est à la mobilisation des énergies et à la mise en œuvre d’actions correctrices pour enchanter voire ré-enchanter dans certains environnements complexes.
 
Oui, viser l’enchantement et traduire cette finalité dans les programmes de transformation stratégique affiche une ambition porteuse de sens, qui ne laisse de place ni à l’improvisation ni à l’imposture. Qu’on le partage ou non, la remise en cause de pratiques managériales d’un autre temps est une nécessité qui va en s’accélérant avec  l’irruption dans la population active des Millenials, nés à la fin du 20ème siècle, pesant déjà près de 30 %, et  bientôt majoritaires sur les lieux de travail. Forts d’un esprit critique, d’une lucidité sur le monde du travail et d’une soif de questionnement, ils vont bousculer les codes et les terrains de jeux. A l’ère du social media, tout se sait sur ce qui fonctionne bien dans les organisations et ce qui ne marche pas, les espaces où l’on travaille bien, efficacement et dans un bon climat. Dans les organisations, les enjeux de prise de conscience et de passage à l’acte sont là évidents, les modalités de mise en œuvre et le choix des nouveaux leaders en capacité de mener à bien les transformations le sont moins.
 
Oui, l’enchantement est un défi managérial dont les comités exécutifs doivent prendre la mesure, toute la mesure. Et nous rencontrons des entreprises qui le mettent en pratique avec efficacité. Le mot d’enchantement est pris ici dans le sens d’une profonde et durable satisfaction suscitée, créée, ressentie comme telle dans l’univers professionnel. Loin l’idée de s’inscrire dans la magie de Noël ! Mais il est incroyable de constater encore au 21ème siècle que les éclairages français ou internationaux sur l’engagement des collaborateurs confirment la prise de distance des individus avec leurs employeurs, au sens large du terme, c’est-à-dire les organisations et leurs leaders, voire le management dans son ensemble. Cette tendance qui n’est pas nouvelle  s’éternise, voire même se renforce. Et là est peut-être le problème de fond qui explique la lenteur des transformations structurelles des organisations, crée le surplace et donc par ricochet affaiblit leur compétitivité.
 
Or, les conditions de l’enchantement sont connues. Elles reposent sur quelques leviers managériaux fondés sur des principes singuliers :

  • Confiance par la responsabilisation individuelle et collective,
  • Autonomie et Initiative par le lâcher prise encouragé et le droit à l’expérimentation,
  • Attention par la mise en place d’environnements de travail propices à l’efficacité,
  • Coopération par du management systémique,
  • Humilité par la cohérence entre valeurs prônées et comportements du leadership.

Rien que ces cinq dimensions sont en soi presque une feuille de route pour dessiner une révolution managériale efficace incarnée par les leaders de demain.

Auteur

alain_tedaldi.jpg

Directeur général de l'Institut Esprit Service
 
Alain Tedaldi dirige le Think Tank Institut Esprit Service, un lieu...

alain_tedaldi.jpg

Alain Tedaldi

Directeur général de l'Institut Esprit Service   Alain Tedaldi dirige le Think Tank Institut Esprit...

Du même auteur

poignee_de_main.jpg

Utilité ou futilité ?

poignee_de_main.jpg

Utilité ou futilité ?

Utilité ou futilité ? Revisitons Pierre Desproges ! Un peu tôt en ce début d’année pour aborder le...

Par Alain Tedaldi, le 09/02/2018