ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Il est de faire votre bilan de l'année...

visuel_evaluation.jpg

 

Chaque fin d’année, la question des bonnes résolutions pour l’année à venir se repose. Arrêter de fumer, perdre du poids, faire du sport etc…D’autre plus prudents et se connaissant bien, ne se laissent pas aller à un enthousiasme débordant sachant pertinemment qu’il ne sera pas honoré. 

Un bilan, oui, mais pourquoi faire ?

Il ne s’agit pas de faire preuve de nostalgie ni de culpabiliser, mais de porter une réflexion, de dresser une liste des points positifs et négatifs, et donc, de déterminer les pistes d’amélioration pour aborder une nouvelle étape, la nouvelle année. 

En résumé, c’est prendre le temps de réfléchir, de faire le point sur son parcours et sa situation pour pouvoir reprendre sa vie personnelle ou professionnelle en main et repartir de l'avant, avec plus de détermination et de confiance.

Un an déjà… 

Que s’est il donc passé cette année ? 

Pour vous aider, et si vous n’en n’avez pas réalisé un l’année précédente, répondez aux questions ci-dessous. Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive, et il vous appartient comme il s’agit de votre bilan, de la modifier. 

Vous pouvez élaborer un inventaire à la Prévert ou bien dresser deux listes avec les points positifs et négatifs comme ci-dessous  sur le plan professionnel: 

Points positifs : 

  • Quelles ont été vos plus grandes réussites ?
  • Comment avez-vous surmonté les difficultés, avec quels moyens, quelles attitudes ?
  • Est-ce que vous auriez aimé faire les choses différemment, travailler dans une autre entreprise, obtenir un autre poste, évoluer dans la hiérarchie ?
  • Quelles leçons avez-vous apprises sur vous-même et sur la vie ?
  • Quelles personnes, quelles activités ont été positifs, et vous ont apportés quelque chose ?

Point négatifs : 

  • Quelles ont été vos plus grandes erreurs ?
  • Avez-vous pu résoudre un problème relationnel avec un collègue ou avec votre hiérarchie ?
  • Quelles ont été les plus grandes sources de fatigue et de stress ?
  • Avez-vous manqué de maîtrise technique dans un domaine particulier ?
  • Avez-vous pu dompter vos mauvaises habitudes ?

Prenez votre temps pour établir ce bilan, commencez-le puis revenez-y régulièrement, il ne s’agit pas d’un sprint, mais d’une réflexion personnelle ou d’une introspection. Vous pouvez également à l’intérieur de chaque section hiérarchiser ou prioriser les différentes hypothèses.

Rédigez votre road book 2019 et…

Vous avez réfléchi sur votre état des lieux, il est temps maintenant de préparer vos objectifs pour cette nouvelle année, en prenant en compte prioritairement les points négatifs. Pour chaque point, il faudra trouver les bons outils qui vous permettront de solutionner la question. Il pourra s’agir, comme nous le verrons, de faire une formation, de lire un livre pratique, ou tout simplement parfois de prendre conseil…

…évaluez votre progression avec des objectifs à atteindre !

Il existe deux sortes d’objectifs d’ordre quantitatif ou qualitatif. En fonction de votre démarche et du travail à réaliser, nous pouvons éclaircir la distinction entre objectifs de développement personnel (améliorer ma communication avec les autres) et objectifs liés à la performance (faire deux conférences par mois).

Ces objectifs vous permettront d’évaluer votre progression en :

  • structurant une activité ;
  • créant un plan d’actions ;
  • en assurant un suivi.

Prenez les rênes…

Pour réaliser l’objectif, il vous faudra construire une réflexion, un plan d’actions, une stratégie avec des outils à élaborer, et enfin une évaluation régulière. 

Prenons l’exemple d’une personne qui souhaite améliorer sa communication avec les autres.

Posez-vous les questions englobant la thématique  : « Communiquer plus facilement à l’oral »

  • Quelle est ma part de la responsabilité ? Dois-je me remettre en question ?
  • Dans quelles conditions ces difficultés interviennent ?
  • Avec quel type de personnalité ?
  • Seulement dans le contexte professionnel ?

Puis apportez-y des réponses :

  • Je suis parfois intransigeant ?
  • Dans les moments de stress, en réunion, lors d’une présentation ? 
  • Avec tout le monde ou certaines personnes, la hiérarchie ?
  • Seulement au travail ou dans tous les milieux (familial, amical, social) ?

Celle liste n’est pas exhaustive, et c’est à vous de la constituer, d’y réfléchir. Plus cette réflexion sera détaillée, et plus vous serez à même de trouver un plan d’action adapté. N’hésitez pas non plus à demander avis ou conseil à votre entourage sur votre manière de communiquer, ou bien de manière indirecte en interrogeant sur vos qualités et vos défauts.

…et apportez vos outils !

Le problème est posé, le diagnostic est réalisé, et il ne vous reste plus qu’à trouver des outils. Pour l’exemple posé, ceux-ci peuvent être multiples :

  • étudier un livre ou des articles en ligne sur la communication ;
  • faire une formation ;
  • pratiquer le yoga pour être moins stressé ;
  • apprendre à aborder les personnes avec plus de souplesse ;
  • apporter une vigilance particulière lors de vos communications ;

Encore une fois, c’est à vous de réfléchir aux outils en fonction de votre problématique et de votre personnalité, et ceux-ci pourront évoluer avec le temps.

Une progression se réalise par pallier 

Une année passe très vite, et si, après avoir mené cette réflexion, vous n’y portez attention que dans un an, il y a un fort risque que celle-ci soit restée lettre morte. C’est pour cela qu’il faut se fixer des points à atteindre pour des objectifs quantitatifs et des réflexions d’étape pour les objectifs qualitatifs. Lors de cette revue trimestrielle, passez en revue l’exercice des questions réponses en soulignant vos progrès,  puis actualiser cette liste, et si besoin ajoutez-y de nouveaux outils.

Conclusion

Porter une réflexion sur le déroulement de l’année écoulée, reconnaître ses qualités et ses défauts, définir des objectifs pour la suivante, c’est à la fois une capacité à se remettre en question et prendre sa vie en main afin d’être plus efficace et de se sentir responsable de son destin. 

Auteur

eric_craipeau.jpg

Chargé d'études et auteur

Attaché d’administration depuis 2008, en reconversion après une carrière militaire, il a occupé plusieurs...

eric_craipeau.jpg

Éric Craipeau

Chargé d'études et auteur Attaché d’administration depuis 2008, en reconversion après une carrière...

Du même auteur