ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Emploi des personnes handicapées : le cadre légal est là, mais les mentalités doivent encore évoluer

visuel_formation_et_developpement_2_adp.jpg

La loi du 11 février 2005 a bientôt 10 ans. Elle a considérablement modifié les rapports entre les entreprises et les personnes handicapées. Trop lentement, certes, mais les choses avancent. Il y a 10 ans, les entreprises souhaitant ouvertement recruter des personnes handicapées se comptaient sur les doigts d’une seule main. Aujourd’hui, des centaines d’entreprises recrutent des personnes handicapées sur les salons de l’ADAPT, PASS POUR L’EMPLOI ou HANDI2DAY ; des millions de personnes vont au cinéma voir « Intouchables », « De rouille et d’os » ou « Le discours d’un roi »… et découvrent que les personnes handicapées peuvent vivre, rêver et travailler comme les autres.

Fin 2011, 336 900 personnes handicapées travaillaient dans le secteur privé (soit 3,1 % des effectifs) ; 196 730 dans le secteur public (4,64 % des effectifs) mais leur taux de chômage atteint encore 25 % (source : Agefiph). Aujourd’hui, 50 % des organisations – seulement ! – respectent leur obligation légale : compter 6 % de travailleurs handicapés au sein de leur effectif…

Bien sûr, la crise économique et l’inadéquation de certains profils ne facilitent pas les choses, mais nous avons identifié d’autres raisons. Quelle que soit la maturité de l’entreprise, le sujet est souvent mal compris. Le cadre légal est là, mais les mentalités n’ont pas suivi aussi vite.

Il est urgent de libérer la parole sur le handicap et de balayer les idées reçues.

Un Travailleur handicapé ne se déplace pas forcément en fauteuil roulant ou à l’aide d’une canne blanche. Est considérée comme Travailleur handicapé : “toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites à la suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique”. Dans 85 % des cas, personne ne la remarquera.

Le handicap n’est pas, non plus, synonyme de licenciement pour inaptitude ou de chômage. Achat de matériel spécifique, financement de prothèses auditives ou de solutions de transport adapté, aménagement d’horaires, mise en place du télétravail… De nombreux dispositifs permettent aux entreprises d’accompagner leurs salariés afin qu’ils obtiennent ou conservent leur emploi dans les meilleures conditions possibles… et travaillent comme les autres.

Pourtant, le mot « handicap » fait encore peur. Il est associé à des notions de difficulté, d’exclusion, de moindre performance. C’est là que la communication prend tout son sens. Il faut parler du sujet sans peur, en utilisant un langage simple, pour faire passer des messages forts.

Il est urgent de dépasser les conventions de communication sur le sujet du handicap, afin de le désenclaver.

Oui, l’entreprise peut accompagner ses salariés handicapés… A condition qu’elle connaisse leur situation et leurs besoins.

Oui, il est assez simple de travailler avec une personne handicapée… A condition de faire preuve d’un peu d’empathie et de beaucoup de bon sens. 

Oui, il est possible de communiquer simplement sur le sujet, voire avec humour… A condition  d’arrêter le misérabilisme.

Quelle que soit l’antérioté de sa politique handicap et sa maturité sur le sujet, chaque organisation se demande comment faire progresser son taux d’emploi, mieux faire connaître sa politique handicap et inciter ses collaborateurs à faire connaître leur situation.

En libérant la parole sans langue des bois, nous conseillons aux entreprises d’expliquer simplement, parfois même avec humour :

  • Qui peut être reconnu travailleur handicapé ?
  • Comment travailler avec une personne handicapée ?
  • A quoi sert le statut de Travailleur Handicapé ?

Il est urgent que toute l’entreprise et toutes les entreprises s’approprient le sujet du handicap au travail, pour que la loi résonne comme une évidence, et non comme une contrainte.

Auteur

David HERZ, Fondateur de l’agence de communication spécialisée TELL ME THE TRUFFE, de l’association HANGAGES et co-concepteur de T’HANDIQUOI ?,...

David Herz

David HERZ, Fondateur de l’agence de communication spécialisée TELL ME THE TRUFFE, de l’association...

Du même auteur