ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Le congé paternité

visuel_gestion_administrative_25_shutterstock.jpg

Guillaume RENARD

Responsable Qualité dans l'activité "Human Capital Management" d’ADP depuis 2012, le congé paternité fut pour lui nécessaire. En plus d’être un soutien à sa compagne, il lui a permis d’être présent pour les premiers moments de son enfant. A travers cette interview, Guillaume nous livre son expérience du "congé paternité".

RH Info : Guillaume, pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel ?

Après une Maîtrise en Administration et Gestion du Personnel, j’avais la volonté de m’orienter soit dans le commerce, soit dans les ressources humaines. J’ai donc commencé ma carrière professionnelle dans le commerce où je suis resté 3 ans. Par la suite, j’ai enchaîné plusieurs missions RH jusqu’à atterir chez ADP en février 2008, en tant que Formateur Client. Je suis maintenant Responsable Qualité dans la Business Unit "Human Capital Management".

RH info : Pouvez-vous nous parler de votre congé paternité ?

J’ai eu deux congés paternité ; le premier lorsque j’étais Formateur Client, et le second sur mon poste actuel. Pour moi, le congé paternité est très important pour  deux raisons : soutenir sa femme tant physiquement que psychologiquement, et pouvoir profiter des premiers jours de l’enfant. Pour chaque congé paternité, j’ai choisi de le prendre environ 10 jours après la naissance de l'enfant car c’est à ce moment-là que ma compagne a eu le plus besoin de soutien. C’est une période très éprouvante tant émotionnellement que physiquement puisqu'on assiste aux premiers jours de notre enfant et chacun doit trouver son rôle.

J’ai également pris un congé parental à 80% pour pouvoir profiter pleinement de mon enfant pendant toute une journée. Certaines personnes ont pu trouver ce choix surprenant, mais il est essentiel pour moi d’avoir cet équilibre famille/travail.

« Il est indispensable de préparer son équipe et son remplaçant à cette absence »

RH info : Comment as-tu géré la transition entre l’annonce de ton congé et ton départ effectif ?

Je l’avais bien annoncé au préalable à ma chef et à mon équipe afin que les dispositions nécessaires soient prises. Au niveau professionnel, la transition s’est très bien passée puisque mon équipe était préparée ; ils m’ont tous félicité et ont été très sympa avec moi. Personnellement, cela a été un petit plus difficile à cause des courtes nuits que je faisais par rapport au bébé. Mais globalement, je suis parti sereinement en congé paternité.

« Pendant mon absence, je ciblais mes mails »

RH info : Quel lien as-tu gardé avec l’entreprise pendant ton absence ?

J’ai essayé d’être distant pour pouvoir optimiser au mieux ce congé paternité. J’ai donc coupé tout lien interactif avec mes collègues et ma chef; cependant, je me suis mis au courant des informations en lisant certains mails.

RH info : Comment s’est passé la réintégration et le retour à l’emploi ?

Ayant pris mes vacances à la suite des congés paternité en juillet, l’absence a été perçue comme de longs congés donc il n’y a pas eu de problème de réintégration. Par ailleurs, ma collègue a pris le relais sur les projets importants lors de mon absence.

« Les mentalités vis-à-vis du congé paternité et du congé parental tendent à évoluer »

RH info : Comment as-tu ressenti les choses vis-à-vis des autres collaborateurs : prendre un congé paternité alors que cela n’existait pas à l’époque ?

Dans mon service, essentiellement féminin, tout le monde était ravi pour moi et cela ne les a pas du tout choqués. D'ailleurs les mentalités ont déjà commencé à changer car par rapport à mon premier congé paternité et parental, je n'ai pas eu les réflexions du fait que cela n'est pas encore très commun chez les hommes. Je fais vraiment cela par envie, pour soutenir ma femme et pour être proche de mon enfant. Et cela me fait plaisir de voir que certaines personnes de mon entourage se projettent et envisagent de faire la même chose avec leur futur enfant.

Je remarque donc que les mentalités évoluent au fil des années et cela va sûrement continuer. Il y a déjà un projet de loi pour janvier 2015 qui vise à répartir le congé parental sur 18 mois maximum pour chaque parent. Selon moi, l’essentiel est de trouver le bon équilibre pour pouvoir profiter pleinement de son enfant tout en assurant son poste au sein de l’entreprise.

Auteur

logo_rhinfo_hd_png.png

RH info est un site Internet dédié aux Ressources Humaines.

Entièrement gratuit, il développe de l’analyse, de la...

logo_rhinfo_hd_png.png

RH Info

RH info est un site Internet dédié aux Ressources Humaines. Entièrement gratuit, il développe de l...

Du même auteur