ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Alternance et entreprise

visuel_chronique_radio_rh_info_1_shutterstock.jpg

L'alternance, une formation pour l'emploi !

RH info : Pourquoi avez-vous fait le choix d’accueillir dans votre équipe des jeunes en alternance au début de l’année ?

Sophie Galoo : En faisant le choix de travailler pour ADP, j’ai fait le choix de travailler dans une entreprise engagée POUR l’emploi dans le monde, et en particulier, en France. Nous avons une politique interne pour l’accueil des jeunes en entreprise qui souhaitent concilier un cursus scolaire et un apprentissage en entreprise ; effectivement une responsabilité citoyenne et une transmission intergénérationnelle qu’ADP nous motive à avoir vis-à-vis des jeunes qui vont rentrer bientôt en entreprise.

Cependant, trois alternants et non pas un seul représentent un investissement non négligeable…

C’est non négligeable effectivement, car trois alternants c’est trois apprentissages différents. Ce qui m’a intéressé dans cette expérience et pour lequel j’ai choisi cet investissement, c’est que la complémentarité de leur profil amène beaucoup de créativité et d’innovation. On a des regards différents, des regards aussi bien graphiques sur les identités visuelles, plus intellectuels sur une façon de retranscrire des synthèses ou du contenu… Et la combinaison de ces trois profils donne une énergie créative qu’on se doit d’avoir dans une entreprise engagée, dynamique et résolument tournée vers l’avenir.

Un nouveau regard sur l'entreprise

Selon vous, qu’est-ce que ces jeunes apportent concrètement à l’entreprise ?

On a besoin d’un autre regard. On a beaucoup parlé de la génération Y qui est un terme que j’usite peu. Je crois peu à ce terme de génération Y ; néanmoins, sur cette question de génération et d’intergénérationnel, les trois jeunes que j’ai dans mon équipe m’apporte un regard différent et l’entreprise, c’est eux demain. Alors ça, c’est à titre professionnel.

A titre personnel, en tant que manager de ces trois personnes que j’ai intégré en contrat de professionnalisation, ils m’ont amené du bonheur ! C’est un vrai bonheur au travail que de voir évoluer ces potentiels. Et quand je mesure le chemin parcouru au premier de leur intégration et dix mois plus tard, c’est énorme ! Ils ont développé un potentiel, une envie de faire ensemble, une envie de s’engager pour ADP qui vraiment à titre personnel me rend particulièrement heureuse.

Enfin, votre regard de manager voit-il un pas de progrès pour l’organisation de cette formation en alternance ?

Le pas de progrès principal que j’y vois est l’investissement de l’école dans un contrat qui se veut tripartite : entre l’école, l’entreprise et le collaborateur. Assumer un programme de cours en même temps qu’une mission en entreprise nécessiterait à mon sens beaucoup plus de dialogue entre l’école et l’entreprise. J’ai parfois l’impression que l’école est très désinvestie des missions qu’ils ont en entreprise. Cela crée pour les jeunes que j’ai accueillis dans mon équipe un équilibre parfois difficile à trouver.  


Sophie Galoo est directrice de la communication, de l'écosystème et des clients référents chez ADP.

Auteur

Directrice de la Communication et de l'Ecosystème ADP

Sophie Galoo

Directrice de la Communication et de l'Ecosystème ADP

Du même auteur

visuel_chronique_radio_rh_info_1_shutterstock.jpg

La notion d'écosystème

visuel_chronique_radio_rh_info_1_shutterstock.jpg

La notion d'écosystème

Un écosystème d’entreprises fait bouger les lignes en interne et crée de l’intelligence collective...

Par Sophie Galoo, le 24/01/2015