ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Quelle feuille de route pour la fonction Ressources Humaines ? (6)

Conclusion : agir d’abord !

Les dirigeants d’entreprise voient désormais le capital humain comme l’un des véritables facteurs de succès, parce que l'innovation est devenue l'une des priorités pour préserver et développer leur croissance. L’avenir de nos entreprises dépend donc des ressources humaines. La mission d’une Direction des Ressources Humaines consiste en effet, théoriquement, à garantir que l’entreprise dispose en permanence des compétences individuelles et collectives, en bon nombre et motivées, pour assurer les objectifs de politique générale.

Mais si la dimension stratégique du capital humain apparaît au grand jour, la fonction Ressources Humaines a-t-elle pour autant un réel rôle à jouer ? Devient-elle plus stratégique pour autant ? Cette interrogation porte franchement sur la fonction Ressources Humaines elle-même, en l’occurrence l’avenir que l’on peut tenter de lui dessiner, les moyens dont elle peut espérer disposer pour conduire son « destin ».

Pour bien prendre conscience de l’importance de la tâche, après avoir mesuré que l’objectif assigné à la fonction ressources humaines est des plus ambitieux et que le parcours qui l’attend est jalonné d’un ensemble de contraintes lourdes, il faut savoir d’où l’on part. 
Nous avons vu dans notre précédent article que trois étapes successives nous semblaient devoir être respectées :

  • La première d’entre elles consiste à gagner une véritable légitimité d’intervention, à asseoir une crédibilité interne indiscutable, tendant à produire des résultats visibles, tangibles et rapides. 
  • La deuxième étape consiste à redécouvrir le client c’est-à-dire à développer ce que l’on pourrait appeler un marketing Ressources Humaines au sens propre du terme : une attention renouvelée portée au client - managers et collaborateurs – ainsi qu’à leurs besoins pour y répondre de façon ciblée et appropriée.
  • La troisième étape consiste enfin à s’attaquer à cette transformation culturelle dont la direction ressources humaines peut être l’un des catalyseurs et des supports : un parcours vers une organisation plus apprenante, plus innovante, plus souple et donc capable de résister et de croître.

Il faut être bien conscient qu’une fois de plus l’évolution du monde des affaires ouvre une porte à la fonction Ressources Humaines. Une fois de plus, chacun voit dans l’environnement immédiat de l’entreprise un prétexte pour affirmer le caractère éminemment stratégique de la fonction. Une fois de plus, la réalité de l’importance de la fonction Ressources Humaines dans les années à venir ne dépendra pas du souhait clamé par les praticiens de jouer un rôle stratégique mais bien du regard que leurs interlocuteurs, directions générales en tête, porteront sur leurs résultats.

Que cela plaise ou non, cette réalité conduit inéluctablement à des décisions difficiles. 

Parions qu’ensuite la direction des ressources humaines deviendra la direction des richesses humaines, c’est-à-dire non pas celle qui veille à ce que la ressource soit bien exploitée mais celle qui s’assure que la source ne se tarisse pas.

 

Auteur

visuel_expert_patrick-storhaye-new.jpg

Président de Flexity

Patrick Storhaye est président de la société de conseil Flexity et professeur...

visuel_expert_patrick-storhaye-new.jpg

Patrick Storhaye

Président de Flexity Patrick Storhaye est président de la société de conseil Flexity et professeur...

Du même auteur

visuel_management_et_condition_de_travail_8_adp.jpg

Souriez ! Ça ira mieux …

visuel_management_et_condition_de_travail_8_adp.jpg

Souriez ! Ça ira mieux …

  Pendant le mois d'août, nous publions à nouveau quelques-uns des textes les plus lus de l'année....

Par Patrick Storhaye, le 12/08/2019

visuel_management_et_condition_travail_10_shutterstock.jpg

Distance et créativité

visuel_management_et_condition_travail_10_shutterstock.jpg

Distance et créativité

  « L’entreprise doit « réapprendre (…) qu’il n’y a pas de créativité sans errance et sans erreur,...

Par Patrick Storhaye, le 31/07/2019