ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Le blog RH "Souris d'or"

photo_fred_mischler.jpg

Frédéric Mischler

1er prix des Souris d'or

RH info : Vous êtes le premier gagnant du prix #sourisdor organisé par l'ANDRH et RH info à une large majorité, que cela signifie-t-il pour vous ?

En trois mots, Reconnaissance, Transition, Commencement.

Tout d’abord, « Reconnaissance » :

Parce que cette « Reconnaissance » des Blogs RH, et donc de la considération par la fonction RH du développement et de la valeur de ce vecteur numérique & RH, fait tout particulièrement écho pour moi au livre « Petite Poucette » de Michel Serres. Il traite notamment de l’idée que « L’invention de l’écriture et celle, plus tardive, de l’imprimerie bouleversèrent les cultures et les collectifs plus que les outils », et qu’aujourd’hui nous vivons un nouveau bouleversement du même ordre, si ce n’est plus encore, avec internet, le numérique et tout ce qu’ils induisent. En ce sens, je ne saurais que trop conseiller à tout professionnel RH, de lire ce livre, et tout autant de regarder l’une ou l’autre vidéo des conférences de Michel Serres sur le sujet, disponibles sur le net.

Dès lors, « Reconnaissance » pour la création de ce prix et bien entendu, à titre personnel « Reconnaissance » pour avoir été dans un premier temps nominé, et au final le premier lauréat de ce nouveau prix. Qui plus est, en perspective des six autres blogs nominés tout aussi méritants !

Enfin, « Reconnaissance » également pour la « Reconnaissance » portée à l’attention des idées et perspectives développées au travers du blog Innovations et RH, qui je l’espère sont et seront de nature à accompagner mes homologues RH à prendre le recul nécessaire sur notre fonction, nos pratiques, et à catalyser le changement en la matière.

Puis « Transition » :

Dans le sens du parallèle que je viens de faire préalablement, entre cette transition, cette transformation que nous vivons de manière accélérée actuellement, d’un monde que nous avions connu jusque-là, vers un monde « numérique », « digital », qui nous impacte de plus en plus, à tous niveaux et selon un facteur de développement exponentiel. Une transition qui induit par ailleurs la nécessité de multiples prises de consciences pour notre fonction RH, parce que les règles du jeu se transforment également. Notre capacité à apprendre à sortir de nos modes de pensées habituels, qui prévalaient durant les dernières décennies, devient cruciale. Sans quoi, si nous continuons à appliquer nos anciennes grilles de lecture à ce nouveau monde en devenir, nous risquons fort de ne pas nous adapter de manière suffisamment proactive, agile, en temps et en heure, face à ce qui nous attend, et avec les conséquences que cela peut avoir lorsque l’on n’est plus en phase avec son environnement…

Enfin, « Commencement » :

Parce que nous n’en sommes qu’au commencement, tant en ce qui concerne ce prix qui en est à sa première version, qu’en ce qui concerne l’impact réel présent et à venir du numérique sur la fonction RH, et en regard de la complémentarité progressivement de plus en plus imbriquée entre leurs différentes dimensions respectives.

RH info : Comment jugez-vous la blogosphère RH ? Riche, variée ou assez limitée ?

La blogosphère RH est actuellement de mon point de vue à l’image de la fonction, à savoir diverse et « plurielle ». En effet, tout comme au quotidien et « dans le monde dit réel », chacun a un avis sur les RH : Les salariés, les managers, les dirigeants, les autres responsables fonctionnels dans l’entreprise, les prestataires RH, les consultants, les journalistes, etc. et bien entendu les professionnels de la fonction eux-mêmes. Pour autant, la blogosphère RH gagnerait à mon sens à se développer en proportion, avec une part plus active de professionnels RH opérationnels, et d’échanges « sans langue de bois » sur les problématiques de fond de la fonction, pistes de solutions expérimentées, et succès RH. La blogosphère RH est riche en débats, en controverses, en caricatures, en prises de positions et avis, des fois plus ou moins conceptuels en regard d’une connaissance de la fonction quelque fois plus ou moins appréhendée par leurs protagonistes. J’aimerais dès lors que cette blogosphère fonde sa richesse, tout autant et de plus en plus, par la prise de parole et des interactions de RH terrains, partageant leurs visions, leurs réalités métiers, de manière plus transparente, et leurs actions à valeur ajoutée. Ceci, au-delà de débats quelques fois stériles, ou parfois empreints d’une « couche marketing RH de façade »,  qui ne font à mon sens pas toujours nécessairement avancer les choses.

RH info : Ce blog Innovations RH est devenu pour vous un levier de transformation de votre carrière, pouvez-vous nous expliquer pourquoi et si vous aviez imaginé en l'ouvrant que cela vous apporterait autant d'opportunités ?

En fait, au même titre que je conseillais précédemment à tout RH de s’intéresser à la perspective « Petite Poucette » de Michel Serres, et pour répondre à la question, j’aimerais faire référence à l’un des discours que j’estime le plus inspirant à bien des égards. J’invite chacun à le visionner au moins une fois dans sa vie. Il s’agit du discours de Steve Jobs en 2005 à Stanford, et en écho à la question, je pense plus spécifiquement à ses deux « premières histoires ». La première « Connecting the dots » et la seconde ayant notamment trait à la passion.

Ainsi, la conclusion de la première partie était : « you can't connect the dots looking forward; you can only connect them looking backwards. So you have to trust that the dots will somehow connect in your future. You have to trust in something - your gut, destiny, life, karma, whatever. This approach has never let me down, and it has made all the difference in my life.»

En synthèse, traduit en français, et donc avec un peu de « perte en ligne » : « On ne peut prévoir l’incidence qu’auront certains événements dans le futur; c’est après coup seulement qu’apparaissent les liens. »

S’agissant de la conclusion de sa deuxième partie : «Your work is going to fill a large part of your life, and the only way to be truly satisfied is to do what you believe is great work. And the only way to do great work is to love what you do. If you haven't found it yet, keep looking. Don't settle. As with all matters of the heart, you'll know when you find it. And, like any great relationship, it just gets better and better as the years roll on. So keep looking until you find it. Don't settle. »

En d’autres termes, « Votre travail va occuper une large part de votre vie, et seul moyen d’être réellement/pleinement satisfait est de faire ce que vous estimez être du beau/grand travail. Et le seul moyen de faire du beau/grand travail est d’aimer ce que vous faîtes. Si vous ne l’avez pas trouvé pour le moment, continuez à chercher. Ne baissez pas les bras… »

Ainsi, lorsque j’ai commencé à rédiger sur mon temps libre mes premiers billets en 2011, fondés sur :

  • la passion de mon métier,
  • mes 12 premières années d’expériences RH en entreprises,
  • et l’envie de catalyser encore plus en interne et en externe l’évolution positive de notre fonction RH, avec l’idée de « penser autrement », pour en faire de plus en plus une « belle et grande » fonction au service de l’humain au travail; en effet, je n’imaginais absolument pas tout ce que cela allait m’apporter, et en quoi ce blog allait être un facteur porteur et moteur de mon évolution professionnelle au-delà de mes fonctions RH de l’époque.

A la fois vecteur de mises en relations, d’échanges, d’interactions, il est des articles et des idées qui m’ont connecté et me connectent avec de nouvelles personnes, de nouvelles rencontres, des demandes d’interventions et d’accompagnements RH, et qui à leur tour alimentent l’émergence de nouvelles idées et de nouveaux articles sur le registre de l’innovation en RH.

RH info : Comment voyez-vous le site RH info dans cet écosystème digital de la fonction RH ?

Pour avoir à peu de chose près débuté ma carrière de RH à la même époque que le lancement de RH info en 1999, et la montée en puissance de l’internet grand public et RH, j’en ai dès le départ été un fervent lecteur, et j’en ai suivi depuis l’évolution avec un grand intérêt.

A la fois précurseur dans l’écosystème numérique RH, RH info a de mon point de vue su évoluer, s’adapter et se transformer au long de ces 15 dernières années, tout en maintenant sa gratuité, l’absence de publicité, et un contenu diversifié, inspirant et de qualité par la pluralité des expertises qu’il a su fédérer, ce qui n’est pas rien ! Sa nouvelle refonte, vers une approche RH encore plus communautaire, collaborative, dynamique me paraît dès lors intégrer toutes les composantes, pour encore mieux accompagner notre fonction à mieux construire, et créer l’avenir. Autant de dimensions qui en font et en feront je l’espère encore longtemps un acteur majeur de l’écosystème numérique RH.

RH info : Les prochains billets ou projets seront-ils influencés par cette distinction ?

Je fonctionne à la sérendipité et me nourrit de la diversité de mes rencontres, interactions, expériences. Dès lors, nul doute que je ne m’inspire à un moment ou un autre, pour l’un ou l’autre de mes prochains billets de cette expérience, du bilan que j’en tire et que j’en tirerai à l’avenir.

En outre, ne serait-ce qu’en écho à cette interview, et à l’idée évoquée précédemment de voir la blogosphère RH se développer encore plus en termes de Bloggeurs aux profils RH opérationnels : Je serai alors particulièrement heureux de publier par exemple sur le blog Innovations et RH des articles de leur propre cru, renvoyant à leurs perspectives et approches en matière d’innovations concrètes RH menées dans leurs entreprises !

 

Merci Frédéric, nous vous félicitons encore une fois pour ce prix et espérons qu'il vous amènera un nombre de lecteurs encore plus important avec une influence sur la modernisation des RH renforcée.

Auteur

photo_fred_mischler.jpg
photo_fred_mischler.jpg

Frédéric Mischler

Du même auteur