ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

L'art de la guerre digitale

lart_de_la_guerre_digitale.jpg

Ubérisation, bad-buzz... Engagées dans une guerre digitale dont elles ne maîtrisent ni les armes, ni les techniques de défense, les organisations sont contraintes d’adapter leur arsenal de riposte. À la manière de L’Art de la guerre de Sun Tzu, Caroline Faillet les exhorte à renoncer à l’attaque frontale et propose des stratégies de disruption et d’influence pour renforcer leurs positions et gagner en performance. Dans le monde post-révolution numérique, les internautes sont armés de nouveaux moyens qui dissolvent les techniques traditionnelles du marketing, de la communication, du lobbying.


Capables de ruiner des réputations, de mettre en péril des filières, de redistribuer les pouvoirs entre citoyens, médias, scientifiques, politiques, les consommateurs augmentés du web 3. 0 deviennent de sérieux adversaires.

Aux entreprises de redéfinir leur stratégie, leur business model, leur approche du consommateur, pour remporter cette guerre insidieuse, en usant de ruse, de connaissance intime du terrain et de soft power à la manière des «nouveaux barbares» (Netflix, AirBnB, Tesla, Uber.).

L’auteur revisite ainsi les préceptes des grands stratèges pour démontrer comment une organisation peut survivre, voire dominer, à l’ère digitale. Elle alerte sur les dangers et enjeux de la guerre économique et idéologique à l’ère du web 3.0 et partage son savoir-faire en s’appuyant sur des anecdotes personnelles, des cas concrets (Aviva, Free, General Electric, Isover, Leroy Merlin, LinkedIn, Nestlé, SNCF.) et des éléments de méthode.


Le commander ICI


Mieux connaitre Caroline Faillet