ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

La gig economy arrive !

gig.jpg

 

La gig economy arrive : êtes-vous prêt pour cette nouvelle réalité ?

Travailler depuis le confort de votre salon, avec une tasse de café, prêt à vous attaquer à votre prochaine mission. Aucun problème lié aux transports. Telle est la perception générale du mode de vie d’un travailleur indépendant. Les nouvelles technologies et le développement des méthodes de travail flexibles ont donné lieu à l’essor de ce que l’on appelle la « gig economy », permettant aux gens de pouvoir choisir un style de vie différent.

Selon la dernière étude d’ADP, The Workforce View in Europe in 2017, le travail en indépendant ou en freelance est de plus en plus attractif parmi les choix de carrière. Deux tiers des salariés européens sont intéressés ou envisageraient le travail en indépendant ou en freelance, et plus d’un quart d’entre eux déclarent se préparer activement à sauter le pas. Les gig jobs sont particulièrement populaires auprès des jeunes nés dans les années 1980-1990, avec 80 % des 16-34 ans qui déclarent être intéressés par cette option, et près de 40 % qui envisagent sérieusement de suivre le mouvement.

Cela s’explique principalement par l’attractivité du travail flexible. Moins de la moitié des collaborateurs (46 %) déclarent préférer travailler depuis un lieu fixe, comme un bureau par exemple, tandis que la majorité préférerait travailler depuis divers lieux (domicile, espaces de coworking…). De même, un tiers des salariés souhaiteraient bénéficier d’horaires de travail flexibles, tandis qu’un cinquième supplémentaire tient à avoir un choix total en ce qui concerne leurs horaires de travail. Un autre facteur clé est le fait de pouvoir mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle : pour 28 % des salariés, il s’agit en effet de leur principal facteur de motivation.

Faut-il rejoindre la gig economy ?

Grâce à l’explosion des services « à la demande » comme Uber, TaskRabbit et Freelancer.com, il n’a jamais été aussi facile de devenir son propre patron. Cependant, il faut tenir compte des diplômes, de la concurrence et des structures d’offre. Il convient également d’étudier de plus près les avantages et les inconvénients afin de comprendre si le freelance ou le travail en indépendant vous convient réellement. Les inconvénients incluent une absence de garanties juridiques et d’avantages salariaux, comme les congés payés, les indemnités maladie ou encore la retraite. Bien qu’un salaire régulier et une stabilité de l’emploi aient bien sûr leurs avantages, un pourcentage élevé (75 %) de personnes qui travaillent déjà comme indépendant déclare être très satisfait de leur travail.

Avant de faire le grand saut et de commencer une carrière en freelance, vous devez vous poser ces questions :

  • Y a-t-il un marché pour mon activité et qui sont mes concurrents ?
  • Ai-je une liste potentielle de clients avec qui je peux travailler ?
  • Suis-je suffisamment stable sur le plan financier pour me lancer dans cette aventure ?
  • Est-ce que je comprends le contexte commercial et le paysage réglementaire de la création d’entreprise ?
  • Comment vais-je planifier ma retraite et ma couverture santé ?
  • Une alternative telle qu’un contrat aménagé ou à mi-temps avec mon employeur actuel ne me conviendrait-elle pas mieux ?

Quelles en sont les conséquences globales ?

Bien que le fait de pouvoir travailler quand, où et comme on veut peut sembler être un arrangement de travail idéal, il se peut que la réalité ne soit pas aussi simple que cela. En fait, on peut se demander si le développement du travail en indépendant est un parcours que les gens ont eux-mêmes choisi ; ou bien s’il reflète la diminution des emplois salariés traditionnels ; obligeant les personnes à créer leur propre travail ? À notre époque où il y a peu d’opportunités sur le marché du travail, nous voyons souvent une augmentation du nombre d’actifs obligés de penser à des options différentes pour joindre les deux bouts.

Du point de vue d’un employeur, il faut reconnaître l’augmentation des demandes pour un travail flexible. Proposer des arrangements de travail flexible peut aider à lutter contre le stress, améliorer le moral des collaborateurs et stimuler la productivité. En même temps, la possibilité de profiter d’une réserve de talents polyvalente offre de nouvelles opportunités, notamment s’il y a besoin de combler une éventuelle pénurie de compétences. Les systèmes existants peuvent constituer un obstacle au départ, mais alors que le monde du travail évolue, votre entreprise est-elle prête à en faire autant ?

Auteur

carlos_carvalho.jpg

Président d’ADP France

Carlos Fontelas De Carvalho est Président d’ADP France depuis le 1er octobre 2016. Avec plus de 20 ans d’...

carlos_carvalho.jpg

Carlos Fontelas de Carvalho

Président d’ADP France Carlos Fontelas De Carvalho est Président d’ADP France depuis le 1er octobre...

Du même auteur