ADP

RH info : site d'actu et d'information sur les ressources humaines.

RSS

Café RH info à Nantes le 4 février 2016

image_cafes_rh_info.png

 

De nouveaux Cafés RH info vont se tenir à Nantes (le 4 février 2016), Lyon (3 mars 2016) et Paris (7 avril 2016), sur le thème : « Remettre l’entreprise dans le cœur de l’homme ». Le déroulement de ces Cafés RH info suit la formule qui a fait ses preuves : 30 minutes maximum de présentation d’un sujet RH par un expert, puis 1 heure d’échanges à bâtons rompus avec – et entre – les participants, autour d’un petit déjeuner convivial !

Voici les fondements et les origines de notre proposition.


Les Cafés RH info : moudre du grain ensemble… pour l’avenir de l’entreprise !

Contribuer à reconnecter les salariés à leur entreprise constitue sans doute aujourd’hui le premier impératif de la compétitivité et de la croissance, en même temps que le levier de renouveau de la fonction RH. Nous avons évoqué dans le livre #RHreconnect bien des pistes et des moyens qui pouvaient y contribuer. Il y en a encore beaucoup à trouver, à inventer ! Mais une chose est certaine : c’est le SENS qui va présider à ces moyens qui va en faire des leviers de reconnexion ; rien d’autre ! Connaître notre monde, sa réalité sociétale et pas seulement économique, les besoins et les attentes des hommes et des femmes qui y vivent, la transformation digitale qui est en train de le faire muter… et mettre tout cela au service d’un vrai bien commun au travers d’un projet d’entreprise particulier : voilà ce qui devrait désormais constituer le souci – le soin – premier des acteurs de la fonction RH. S’ils ont un avenir, ce sera d’être d’abord les “penseurs” de la culture… pour pouvoir en devenir constamment, et de façon toujours renouvelée, les acteurs engagés. Ils ont entre les mains le levier principal de la compétitivité de leur entreprise.

Le terrain d’intervention « ordinaire » de la fonction RH

Une telle contribution induit des actions réformées et innovantes sur les lignes d’interventions naturelles de la RH : la qualité de ses services fondamentaux, l’appui au management, la reconnaissance des salariés, les nouvelles voies du développement professionnel, la qualité de vie au travail… bref, tout ce qui permet de restaurer l’engagement des salariés et d’en faire état auprès de tous les acteurs de l’entreprise. Pour que le rôle de la RH soit mieux connu, reconnu, et valorisé comme porteur d’une nouvelle culture d’entreprise. Mais au final, si l’on fait la synthèse des cinq voies de reconnexion qui conduisent à créer à nouveau les conditions d’un engagement effectif des salariés, nous retrouvons toujours, sous une forme ou sous une autre, le fameux triptyque : Confiance-Autonomie-Responsabilité, qui constitue le fondement de la logique contractuelle et du nouveau pacte social que les diverses générations appellent de leurs vœux, chacune selon le mode qui leur est propre.

Une feuille de route : remettre l’entreprise dans le cœur de l’homme

Parce que l’entreprise doit nécessairement s’adapter à un monde en mutation, où les attentes des salariés ont profondément changé sous les effets conjugués d’une évolution sociale et sociétale très significative et d’une révolution digitale ouvrant des possibilités d’usages technologiques et de pratiques de mises en relations humaines sans précédent : le salarié-citoyen devient – va devenir – véritablement acteur de sa vie en même temps que de l’entreprise.

Alors que le « bien-être au travail » prend le sens revendiqué et légitime d’un « être bien »… au travail, être pleinement reconnu comme acteur exige aussi d’être… « bien au travail » ! Ce sont les conditions du nouveau pacte social qui se dessine ; un pacte qui répond aux attentes respectives des salariés et des entreprises. Relier l’engagement professionnel, citoyen et personnel, c’est restaurer les contours d’un projet cohérent qui redonne au travail et aux organisations le sens d’une vraie « vie ». Il ne s’agit donc plus, comme on nous le serine en vain depuis 30 ans, de « remettre l’homme au cœur de l’entreprise ». Il s’agit du contraire : « remettre l’entreprise dans le cœur de l’homme » !

Le pouvoir « extraordinaire » de la fonction RH

Et remettre l’entreprise dans le cœur de l’homme, c’est remettre la fonction RH au cœur de l’entreprise. Parce que, là encore, l’évolution du monde et sa rapidité vont exiger de pouvoir compter sur des acteurs responsables et pleinement engagés comme de véritables entrepreneurs au sein de leur entreprise, pour pouvoir faire face aux défis sans cesse renouvelés de la compétitivité. Cela va demander de concilier talents, innovation et productivité, en discernant au fil du temps les rythmes variés et les modalités différentes d’engagement des salariés. Qui d’autre que la DRH va pouvoir assumer les conditions, les outils et les méthodes dont les dirigeants et les managers vont avoir besoin pour qu’un tel discernement puisse se faire de façon cohérente, coordonnée et efficace, dans le respect d’un pacte social devenu vital ?

La fonction RH va évidemment devoir continuer à gérer des ressources « humaines », en quantité et en qualité ; à faire face à la complexité règlementaire et à gérer les risques juridiques liés à l’emploi de personnes humaines. Mais une grande partie de ces charges sont aujourd’hui aisément externalisables, permettant un recentrage stratégique salutaire. Un tel recentrage consiste à intégrer concrètement dans leur activité – et dans le sens qui y préside – que ce sont les hommes et les femmes réels qui sont le sujet de la culture d’entreprise, et non les structures, les process, les outils, les programmes. Ce sont les personnes humaines qui portent le réel devenir de leur entreprise. C’est pourquoi il n’y a rien de plus stratégique aujourd’hui que de remettre l’entreprise dans le cœur de l’homme de notre temps.

Chercher ensemble les méthodes, les outils et les bonnes pratiques

Les voies de reconnexion que nous avons évoquées dans le livre #RHreconnect concernent toutes les entreprises, quels que soient leur secteur d’activité et leur taille, même si telle ou telle orientation ne s’applique évidemment pas partout à l’identique. Toutes connaissent la nécessité d’une fonction RH et une problématique de développement du lien social qui voie l’avènement d’une nouvelle culture d’entreprise, en phase avec notre époque et avec les attentes des collaborateurs.

Certaines de ces voies ont déjà fait leurs preuves dans l’expérience, d’autres sont à l’œuvre ici ou là, d’autres encore sont plus inédites ; mais il nous semble justement que sur ce long chemin de la reconquête du lien social – c’est à dire de ce qui constitue l’entreprise comme société humaine –, toutes les pistes, existantes ou à venir, se présentent comme des opportunités à considérer avec le plus grand intérêt.

Du grain à moudre… pour l’avenir de l’entreprise ! Venez aux Cafés RH info !

C’est pourquoi nous avons du grain à moudre ensemble. Il n’y a pas plus de baguettes magiques que de recettes miracles ! C’est dans le partage, la collaboration et la coopération que les RH vont trouver les voies d’innovations les plus appropriées. Comme dans le conte du colibri, venez « faire votre part » dans cette réflexion salutaire !


Nous vous invitons donc à nous rejoindre dans les Cafés RH info que nous organisons avec ADP à Nantes, le 4 février : inscrivez-vous ici !

Auteur

patrick_bouvard.jpg

Rédacteur en chef de RH info

Titulaire d’un CAPES de Philosophie et Maître en...

patrick_bouvard.jpg

Patrick Bouvard

Rédacteur en chef de RH info Titulaire d’un CAPES de Philosophie et Maître en Sorbonne, il enseigne...

Du même auteur

visuel_gestion_administrative_21_shutterstock.jpg

L'éthique a-t-elle une odeur ?

visuel_gestion_administrative_21_shutterstock.jpg

L'éthique a-t-elle une odeur ?

  Chacun connaît et use de cet adage : « l’argent n’a pas d’odeur » ; mais qui se souvient qu’il s’...

Par Patrick Bouvard, le 22/09/2017